Bonne fête Étienne

Le 26 décembre est le 360e jour de l’année du calendrier grégorien, le 361e en cas d’année bissextile. Il ne reste plus que cinq jours avant la fin de l’année 2018.

C’était le sixième jour du mois de nivôse dans le calendrier républicain français. Et c’est aussi la Saint Étienne.

Quelles années retenir pour le 26 décembre (qui n’est pas une journée de quelque chose) ?

1898 : les savants français Pierre et Marie Curie annoncent à l’Académie des sciences la découverte du radium et du polonium et proposent le vocable radioactivité. Ils démontrent que le thorium produit des rayonnements. Quelle découverte avec la suite que l’on connait. Les rayonnements provenant de substances radioactives sont utilisés dans l’industrie pour le contrôle de pièces manufacturées, les soudures, l’usure, et en médecine nucléaire à des fins de diagnostic à faible dose ainsi qu’à des fins thérapeutiques à forte dose pour soigner les cancers.  L’énergie créée sert à la production d’électricité mais aussi a été utilisée pour les bombes d’Hiroshima et Nagasaki, les pires horreurs du XXème siècle à mes yeux.

1975 : le Tupolev 144 est le premier avion de transport de passagers supersonique en service avant même le Concorde dont les vols commerciaux commencèrent en 1976 et prirent fin vingt-sept ans plus tard, en 2003.

Bonne fête Étienne. Moi je pense à Guesch Patti ; vous souvenez-vous de cette chanson ?

Oui, l’été se rapproche :

 À la saint Étienne, les jours croissent d’une aiguillée de laine.

Share

2 réflexions au sujet de « Bonne fête Étienne »

  1. Je me souviens de la chanson bien sur, mais je n’ aurais pas imaginé ce genre de clip !
    on ne parle pas beaucoup du collisionneur de hadrons !
    Et je trouve ça curieux !

  2. C’est aussi la fête des stéphane ! Et ma fille, stéphany !!!
    Moi aussi, je pense toujours à la chanson …
    Super, la vidéo !
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *