Mieux vaut en rire…

Mieux vaut en rire. Je viens de retrouver quelques « bons » mots de Charles Pasqua, des vérités pour certains et quelques mensonges au passage. Allez savoir ! Avec un grand-père corse pratiquant sans doute l’omerta, ex-vendeur de Ricard, le bonhomme avait l’art de mentir et de « noyer le poisson ». Il aurait été très drôle s’il n’avait pas été dangereux entre le S.A.C. et l’affaire Boulin, il y a eu de grandes zones d’ombre dans la vie de cet homme.

Ne retenons donc ici que ce qui fait sourire et qui est bien ancré dans le paysage politique depuis son passage.

Comment oublier « Les promesses des hommes politiques n’engagent que ceux qui les reçoivent. » 1988.

  1. « Quand j’ai fait mes vrais débuts en politique, en me présentant aux législatives à Levallois (en juin 1968), j’étais déjà mal vu : je venais de Marseille, je vendais du pastis, j’avais fait le coup de poing… J’aurais été mieux considéré si j’avais été représentant en whisky ! » (Charles Pasqua in Le Point 2010)
  2. « Quand on remue la merde, il faut éviter de le faire devant un ventilateur. »  Sage !
  3. Théorème de Pasqua :« Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne rien. »
  4. A propos de François Bayrou, président du MoDem : « C’est le seul homme politique à m’avoir assuré que la Sainte Vierge lui était apparue et lui avait prédit qu’il serait président de la République. »
  5. Sur Raymond Barre, adversaire de Jacques Chirac lors du premier tour de la présidentielle de 1988 : « Quand on a de tels amis, on n’a pas besoin d’ennemis. »
  6. Sur Michèle Alliot-Marie, « Elle ne fait rien, mais elle le fait avec ténacité. »
  7. Sur De Gaulle enfin, voilà de la fidélité : « C’était un mythe. S’il avait été communiste, j’aurais été coco sans hésitation. Et s’il m’avait demandé de mourir pour lui, je l’aurais fait sans hésiter. »

Voilà qui change des amis de trente ans (Balladur-Chirac) capables de se trahir sans honte. Quel monde que ce monde des politiques !

 

Share

4 réflexions au sujet de « Mieux vaut en rire… »

  1. Merci pour tous ces bons mots de ce bonhomme dont j’adore le franc parler avec son accent savoureux.
    En fait, il dit souvent la vérité, crument et avec ses mots à lui !
    Un bon moment de sourires à leur énoncé.
    Bon jeudi, toujours pluie et vent.
    Et mon bras douloureux …
    Bisoux, ma françoise ♥

  2. …de tres bons mots de Pasqua, si on excepte ses activités de l’ombre et son passé douteux ! merci chere Françoise, amities et bises

  3. un homme qu’ il valait mieux avoir comme ami, et dont les carnets secrets lui évitaient tout ennui, ce qui montre bien qu’ en politique nul n’ est blanc !
    j’ ai pensé à notre actuel darmanin, papa tenancier de bar, maman femme de ménage, et me suis fait la réflexion qu’il n’ y avait rien de pire que celui qui vient d’ en bas et se retrouve en haut !
    Merci pour ces quelques mots de Pasqua
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  4. C/C : Bonne fin de semaine.
    Ce matin, c’est la tempête !
    Mais avec une douceur printanière et les jours qui commencent à rallonger.
    Et mon bras toujours tendiniteux.
    Bisoux venteux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *