Créativité (2)

La créativité, c’est ce « petit supplément d’âme » qui change tout, ce talent que n’importe qui peut exercer à condition de penser différemment. Voilà la réalité : pour créer, pour arriver à changer le monde, il faut penser autrement, librement. La créativité n’est pas réservée aux artistes, la créativité est un état d’esprit, une attitude intérieure qui requiert de la curiosité et l’ouverture à ses émotions.

Les artistes, les créateurs ne sont jamais contents, ils ne veulent et ne peuvent pas se satisfaire du convenu ; ils luttent contre le conformisme, principal ennemi de la créativité. Le perfectionnisme est un autre ennemi de la créativité mais il touche moins de monde ; rares sont les perfectionnistes aujourd’hui, l’à-peu-près s’est généralisé à mon plus grand désespoir et au vôtre sans doute.

Être créatif, c’est laisser germer les nouvelles idées, les tester, s’autoriser les erreurs, les tâtonnements, voire même les coups pour rien, c’est oser, oser faire, oser donner, oser s’exposer, courir le risque d’être critiqué, rejeté alors même que toutes ces tentatives sont faites par altruisme. Oui, être créatif c’est vouloir faire partager ses idées, être généreux et par là-même incompris (un truc gratuit, c’est louche, non ?). Il est vrai que certains créatifs se prennent pour des artistes, incompris mais ceux-là sont peu nombreux, les créatifs en règle générale ne cherchent qu’à changer l’ordinaire, le quotidien, l’ordre établi, ils veulent faire évoluer le monde qui les entoure, On leur demande souvent « à quoi bon ? » Ils répondent « Pourquoi pas ? » J’aime cette capacité de rêver qui les rapproche des enfants.

Quand on crée, il faut savoir se détacher du résultat final qui ne sera peut-être pas celui qu’on attendait. Il ne faut pas s’effondrer à la première critique, il faut réussir à s’affirmer tout en conservant le souci des autres, la générosité, l’altruisme.

Les enfants sont naturellement doués pour la créativité et nous les censurons souvent : ils sont libres dans leur tête et nous essayons de les enfermer, de les conditionner pour être comme nous, nous les forçons à respecter des règles sociales qui ne sont pas les meilleurs moyens d’être heureux.

Pas facile de composer avec un grand nombre d’individus surtout quand la majorité d’entre eux ne veut surtout rien changer à l’ordre établi par peur ou par paresse. Oui, le changement fait peur et l’on préfère « ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre » pour ne pas sortir de sa zone de confort, pourtant quelquefois la zone de confort se réduit trop, les idées de rébellion arrivent. Et alors ?

Sören Kierkegaard a écrit :« Les gens exigent la liberté d’expression pour compenser la liberté de pensée qu’ils préfèrent éviter. »

J’ai pourtant l’impression que ces derniers jours, on pense de plus en plus, même si on parle trop et trop vite.

Une chanson pour finir ;

Share

5 réflexions au sujet de « Créativité (2) »

  1. J’adore cette chanson …
    Pas très créative, en ce moment.
    Ah, si, en cuisine, pour arriver à manger en en faisant le moins possible !
    Je n’ai plus envie de rien, et impossible de sortir de ma léthargie.
    Le docteur me dit que ça vient de ma thyroïde, je veux bien, mais c’est chiant. (Pardon).
    Je te souhaite un bon début de semaine, avec la douceur qui revient.
    Mais le moral, lui, pas top …
    Bisoux, ma françoise ♥

  2. bon il y a aussi les créateurs d’ art moderne et contemporain, dont je reste persuadé qu’ ils se moquent du monde et n’ espèrent avoir inventé qu’ un moyen de vendre cher !
    Il n’ est pas facile de trouver le temps de créer quand on a une famille dont il faut s’ occuper, et une fois cette famille placée, on a l’ âge qui nous arrive avec ses inconvénients !
    Bon Hegel pensait différemment de Kierkegaard, et j’ en reste au cogito ergo sum
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  3. Bon mardi, temps gris …
    Une tendinite du bras droit m’handicape pour écrire mes com’,
    alors je fais court.
    Gros bisoux !

  4. Bonjour
    Je suis un peu comme Dom86 ces temps si, je suis plutôt du côté des tout mous en créativité. Je ne dois pas avoir le cerveau qui tourne à son plein régime.
    Oui je suis tout à fait de ton avis, le pourtour du lac d’Annecy est beaucoup trop privatisé. Soit par des particuliers (!) soit par des hôtels ou autres. C’est dommage de ne pouvoir profiter des rives comme on le voudrait. Mais il est vrai que l’ensemble lac et montagne s’accordent à merveille.
    Je te remercie de ta gentille visite sur mon blog
    Passe une très bonne journée
    Bonnes fêtes
    @lain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *