La gangrène

Le mot « Gangrène » vient du latin gangraena et du grec gangraina  qui signifie la putréfaction des tissus. La gangrène se caractérise par un arrêt de la circulation sanguine au niveau de certaines parties du corps avec un risque d’amputation dans les cas les plus extrêmes. Un truc pas beau.

Une  chanson ?

Je ne sais plus que penser des hommes et des partis politiques mais si on pouvait arriver à l’honnêteté et à la droiture, ce serait idéal ; un rêve ? Quels candidats pour un véritable changement ?

Comment s’y prendre ?

Une autre organisation ?

Que de questions !

Share

3 réflexions au sujet de « La gangrène »

  1. Hé oui, chez nous, tout est gangréné et j’ai bien peur qu’il faille en venir à l’amputation pure et simple …
    Mais nous allons d’abord essayer de commencer par les soins que va nous proposer notre macaron, ce soir …
    Quoiqu’il ait déjà fait ses preuves comme piètre docteur !
    Il n’avait pas prévu que la blessure allait s’infecter, ou alors il espérait vainement qu’elle s’auto-guérisse …
    Bon début de semaine.
    Je n’ose pas parler du temps mais ma thyroïde se rappelle à moi, elle !
    Bisoux, ma françoise ♥

  2. C’ est que les bougres se rebellent, parlent de peste brune devant un populisme qui gagne l’ Europe !
    Ils ont peur de perdre leurs privilèges et constatent que les aumônes ne suffisent plus aux gueux, et qu’ il va falloir partager une partie de gâteau sous peine de le perdre en entier !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

  3. bonjour chere Françoise, tu as raison de parler de gangrène , nous en sommes bien là, et on ne voit pas comment en sortir sans « amputer », car je doute fort que « Jupiter » accorde des largesses à son peuple ! ou alors il aura bien changé ! mais pour quel changement ? chacun espère de son côté, car hélas nous sommes bien divisés ? bonne journée, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *