Voyage, voyage

Il n’y a pas longtemps quelqu’un l’a fait remarquer que j’avais de la chance de voyager beaucoup. Je me suis posé alors deux grandes questions : primo « ai-je de la chance ? » et deuxio « Ai-je voyagé beaucoup ? » Deux mots à retenir : chance et beaucoup.

Qu’est-ce que la chance ? Ai-je de la chance ?

Définition de la chance : Tour favorable ou défavorable, mais de soi imprévisible et livré au hasard, que peut prendre ou que prend effectivement une situation ou un événement; issue heureuse ou malheureuse d’une situation donnée./ La chance est considérée comme une force favorable]. Faveur accordée par le sort, condition d’une personne favorisée par le sort.

Pour tout vous dire au départ, je ne suis pas partie bien lotie. Pas trop de chance que d’être fille posthume. Grandir sans père ne simplifie pas la vie surtout quand les commères ont la langue trop bien acérée. J’ai bataillé, fait des efforts et encore des efforts pour conjurer le mauvais sort et pour tenter de l’attraper cette fichue chance. Ce ne fut pas toujours une réussite et pour le coup, ce ne fut jamais simple.

Beaucoup, c’est combien ? Ai-je beaucoup voyagé ?

La définition de beaucoup, dans mon dictionnaire : adverbe exprimant, selon le terme auquel il se rapporte une grande quantité ou une forte intensité. Donc dans ce cas pour moi, une grande quantité de voyages. Alors d’accord, j’ai vu du pays, des pays.

Voyage, voyage
Ne t’arrête pas
Au dessus des barbelés
Des coeurs bombardés
Regardent l’océan

J’ai beaucoup voyagé certes mais c’est un choix que j’ai fait délibérément économisant sur d’autres postes de mon budget : pas de bijoux, ni de sorties régulières au restaurant, juste une envie de bouger irrépressible quelquefois, juste pour voir comment sont et font les autres, ailleurs.

Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
Pour partir, coeurs légers, semblables aux ballons,
De leur fatalité jamais ils ne s’écartent,
Et sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons !

                                         Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal

 

Chacun fait ce qui lui plait et voyage ou pas, loin ou pas. Y a des trucs très beaux à côté de chez soi, on l’oublie trop souvent.

 

Share

2 réflexions au sujet de « Voyage, voyage »

  1. Je n’ai pour ainsi dire pas voyagé, surtout hors de france …
    Mais je ne regrette rien car il y a tellement de belles choses à voir, chez nous, même quelques fois, tout près de chez nous !
    De plus, je n’en ai jamais eu les moyens …
    Maintenant, trop vieille et dans de mauvaises conditions physiques, je voyages par personnes interposées, à la télé, sur les blogs et j’enrichis ainsi ma culture sur les pays étrangers ou belles régions de france.
    Ca ne ma manque pas.
    Bisoux, bisoux

  2. Je pense aussi que la chance, il faut la provoquer, mais avoue qu’ il y a des destins où on ne peut que subir !
    J’ ai beaucoup voyagé pour mon activité, presque toujours en voiture, rarement en bateau ou en avion, et depuis, plus du tout ou presque.
    On s’ habitue à ne pas partir en vacances, et ça ne me manque pas !
    C’ est un peu comme pour le tour de France, c’ est encore devant un écran qu’ on le suit le mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *