Longs noms

Drôles de noms ! Connaissez-vous les plus longs noms de communes de France ? Trois d’entre elles se partagent ce titre, en France, au 1er janvier 2016.

Trois communes se partagent le record du plus long nom au sens strictement alphabétique avec trente-huit (38) lettres.

  1. Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson (Marne),
  2. Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont (Calvados)
  3.  Beaujeu-Saint-Vallier-Pierrejux-et-Quitteur (Haute-Saône)

Comme toujours, merci Wikipedia

Elles sont suivies de :

  • 36 lettres : Saint-Martin-de-Bienfaite-la-Cressonnière (Calvados) et Montigny-Mornay-Villeneuve-sur-Vingeanne (Côte d’Or)
  • 34 lettres : Roche-sur-Linotte-et-Sorans-les-Cordiers (Haute-Saône), La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries (Hérault) et Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie (Lot)
  • 33 lettres : Bonneville-et-Saint-Avit-de-Fumadières (Dordogne), Escueillens-et-Saint-Just-de-Bélengard (Aude), Villeneuve-Saint-Vistre-et-Villevotte (Marne) et Fontenille-Saint-Martin-d’Entraigues (Deux-Sèvres)
  • 32 lettres : Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly (Somme), Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert (Dordogne) et Angoustrine-Villeneuve-des-Escaldes (Pyrénées-Orientales)

Les plus longs noms de communes françaises composés d’un seul mot de vingt (20) lettres sont trouvés dans le département du Bas-Rhin, région Alsace, et sont Niederschaeffolsheim et Mittelschaeffolsheim

Nous sommes loin des records mondiaux car le nom de lieu le plus long (non homologué par le Guinness des records) comporte 163 caractères, c’est le nom local complet de la ville de Bangkok, en Thaïlande, soit : Krung Thep Mahanakhon Amon Rattanakosin Mahinthara Ayutthaya Mahadilok Phop Noppharat Ratchathani Burirom Udomratchaniwet Mahasathan Amon Piman Awatan Sathit Sakkathattiya Witsanukam Prasit qui signifie : « Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn. »

Le nom de lieu le plus long, dans un système alphabétique latin, est celui d’une colline, Taumatawhakatangihangakoauauotamateaturipukakapikimaungahoronukupokaiwhenuakitanatahu (85 lettres), en Nouvelle-Zélande. (Je vous promets d’aller chercher le panneau quand je serai là-bas.)

Source : Wikipédia

 

Le plus long nom d’une ville européenne est au Pays de Galles avec 58 lettres (51 si on considère que le ll et le ch ne comptent que pour une seule lettre en alphabet gallois) Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch.

Source : Wikipédia

.

D’autres noms de lieux se disputent le titre du « plus long nom » :

  • aux États-Unis : Chargoggagogg­manchauggagogg­chaubunagungamaugg (45 lettres), un lac du Massachusetts. Je connais un lac dont le nom m’avait surprise en arrivant : le lac Memphrémagog, traversé par la frontière entre le Canada et les États-Unis.
  • en Afrique du Sud : Tweebuffelsmeteenskootmorsdoodgeskietfontein, ferme du Nord Ouest (44 lettres)
  • au Québec, Canada : Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine, municipalité de la haute Gaspésie (35 lettres) et Brompton-Rock Forest-Saint-Élie-Deauville (40 caractères), un arrondissement de la ville de Sherbrooke en Estrie.
  • Aux Pays-Bas, le toponyme en un seul mot le plus long est Gasselterboerveenschemond (26 lettres), mais, tout près de ce village, se trouvent également les hameaux de Gasselternijveenschemond Eerste Dwarsdiep et Gasselternijveenschemond Tweede Dwarsdiep (39 ou 40 lettres chacun, selon que l’on compte le ij pour une ou deux lettres). Tous ces villages se trouvent dans la province de Drenthe, dans les anciennes colonies de défrichement et d’exploitation de tourbières, où les toponymes à rallonge foisonnent.

Les noms de villes me font penser à Raymond Devos, à son sketch « les vacances » et aux villes de Caën, Sète, Troyes. Pas longs ces noms-là mais il n’y a pas plus court que le village d’Y dont la petite centaine d’habitants s’appellent Ypsiloniens.

Share

4 réflexions au sujet de « Longs noms »

  1. Tu as vraiment dû t’em…bêter à recopier tous ces noms, pour faire ton article ! lolll
    Quoiqu’on ne verrait pas s’il y a une faute …
    A l’école, je trouvais mon nom un peu trop long quand on avait une interrogation écrite où il fallait marquer son nom en haut de la feuille : Dominique Guionnet !
    Mais bon, il y avait pire que moi, une snobinarde, d’origine noble : Anne Marie Tilliette de Clermont Tonnerre du Plessis !!!
    On avait commencé la dictée qu’elle finissait d’écrire son nom, la pauvre.
    Pour tous ceux que tu cites, impossible d’en retenir un seul, ni même de les prononcer, pour certains …
    Bon mardi, avec une surprise, sur mon blog !
    J’ai vu mon médecin :
    Il semblerait que la radiothérapie ait cramé les anticorps qui protégeaient ma thyroïde …
    Je suis en hyperthyroïdie ! pfff
    Bisoux, ma françoise
    PS : sur mon blog, ce sont des photos de ma famille : une grande première car je ne mets jamais de photos persos !!!
    Si ça t’intéresse …

  2. On peut aussi se demander pourquoi choisir de tels noms !
    Parce qu’ au final, ce n’ est pas aisé de les prononcer, encore moins de les coucher sur une enveloppe !
    en lisant ton article, j’ ai pensé à cette phrase qu’ on attribue à Boileau
    Ce qui se conçoit bien, s’ énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  3. chapeau Françoise, pour avoir recueilli un pareil echantillon de longs-noms !! je connaissais la particularité des gallois, mais en France, c’est rare, heureusement car pour remplir les formulaires ça nous poserait des problèmes , Bangkok, je n’en suis pas encore revenu, moi je préfère BKK en code aeronautique c’est plus simple!, bonne journée et grosses bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *