Bonace

Mon coeur outré d’ennuis n’ose rien espérer.
Un orage si prompt qui trouble une  bonace
D’un naufrage certain nous porte la menace :
Je n’en saurais douter, je péris dans le port.

(Pierre Corneille, Le Cid)

Connaissez-vous la bonace ? La bonasse ?

Et la bonasse en bonace ?

Ouf, me dis-je, je vais enfin pouvoir respirer un peu. J’aspirais à cette bonace, moi la bonasse.

La bonace, c’est le calme avant ou après la tempête.  Un mot, de plus en plus rare, vieilli, qui décrit l’état d’une mer très tranquille, le calme plat ; par métaphore : l’état d’une personne dépourvue de toute agitation, en période de répit.

Il en est des êtres comme des mers; chez les uns l’inquiétude est l’état normal; d’autres sont une Méditerranée, qui ne s’agite que pour un temps et retombe en la bonace.
RadiguetLe Bal du comte d’Orgel, 1923.
 

Quant à la bonasse, c’est plutôt un adjectif,  souvent substantivé (transformé en mot).

L’adjectif BONASSE, en parlant d’une personne, décrit un individu qui a bon caractère, qui se montre très complaisant dans ses relations avec autrui, souvent jusqu’à l’excès, par simplicité d’esprit, faiblesse de tempérament. En clair c’est le quasi synonyme de bête, bienveillant, brave, faible, inoffensif, niais, paterne, simple, sot, veule… ce qui est préférable à ses antonymes : astucieux, cynique, dur, énergique, féroce, fin, malin, matois, méchant, retors, roublard, rusé, sévère, sournois… 

Bonasse, en parlant d’un aspect de la personne, ce peut être simplement un trait du comportement humain qui dénote un bon caractère, une nature accommodante jusqu’à l’excès. C’est là mon cas. Je suis donc aujourd’hui la bonasse dans la bonace. Au calme.

Share

3 réflexions au sujet de « Bonace »

  1. Toi, une bonasse ??? Ca m’étonnerait !
    Ou alors, il t’est arrivé quelque chose de grave même si tu es en période de bonace … 😉
    Je crois plutôt que tu es tout le contraire, mais, sans excès …
    Menfin, je ne te connais peut-être pas assez …
    Bon mercredi, ma françoise, avec une température un peu plus raisonnable.
    Pour hier, je ne me souvenais pas que c’était aussi chiant de faire les magasins … et les courses.
    On va reprendre le bon vieux système que c’est thierry qui les fait !
    De plus, 2 ou 3 petites averses et un fort vent qui s’était levé.
    Bisoux déçus et essaye de te débonasser, surtout !

  2. tes articles ont souvent un accent de révolte, alors tu ne peux être une bonasse !
    Bonace par contre, je n’ avais jamais entendu parler de ce mot, mais je le situe parfaitement !
    Comme par exemple hier soir, après quelques bourrasques, le calme plat, même les oiseaux se taisent, parce qu’ ils sentent que ça va se déchaîner !
    Bon, pas de grêlons, et pas mal d’ eau, ce matin, j’ entends respirer la terre !
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  3. …bonasse Françoise, il me semble que tu es tout le contraire d’une bonasse ! tes prises de position en temoignent , ou alors tu es, « le calme avant la tempete » ! ! je ne connaissais pas ce terme,(bonace) toujours aussi chaud chez nous, ciel bleu et cagnard , disons que c’est le temps normal en été , on s’est organisé depuis longtemps pour y resister, porte toi bien chere Françoise, amities et bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *