E…

E… Pff ! Ça se bouscule dans la cafetière ce matin. Mes doigts ne suivent plus le cerveau. E points de suspension pour éviter un gros mot, ça me rappelle le P… de Serge Reggiani.

Passionnément nous y pensions
A la P… points de suspension
Qu’elle était bien !
Qu’elle était bien !
La putain.

Non je n’allais pas dire em…merder mais embistrouiller, verbe que je viens de découvrir ce matin grâce à Dom, la blogueuse.

Embistrouiller est donc un verbe transitif du premier groupe qui signifie semer la confusion chez quelqu’un, l’embrouiller, l’embobiner, l’embobeliner, l’embabouiner, l’emberlificoter… etc.

Exemple d’utilisation : Comment, les politicards socialos qui, presque tous, sont des renégats de la révolution opérée par le peuple et qui, précédemment, avaient affirmé et démontré que le populo doit faire ses affaires lui-même et ne compter sur personne, sont-ils parvenus à embistrouiller à leur tour le pauvre monde ? (Noël Godin, Anthologie de la subversion carabinée, 2008).

J’aime bien « emberlificoter » :

Il s’emberlificote dans des compliments tortueux, dans des phrases pleines d’embûches (ColetteClaudine à l’ école)

J’aime bien Colette aussi pour son amour des mots.

Share

3 réflexions au sujet de « E… »

  1. c’ est quasiment abracadabrantesque !
    Les raffinements du mensonge sont tels que le verbe tromper ne suffit plus, il faut leur trouver des verbes à la mesure, et je dirais qu’ emberlificoter me convient.
    Bonne journée Françoise
    Bisous

  2. Merci de relever mes mots, parfois existants, parfois inventés …
    Notre langue est tellement riche que je trouve que les gens ne se cassent plus assez la tête pour essayer d’en exploiter toutes les merveilles !
    Au moins, j’ai le plaisir de savoir que je t’ai fait faire des recherches. 😉
    Bon mercredi avec une chaleur étouffante !
    Déjà 21° à 5H du mat’.
    Bisoux dégoulinants … , ma françoise.

  3. oui tres bien…emberlificoter ! nous sommes emberlificotés sous une avalanche de mensonges d’Etat ! tous plus grossiers les uns que les autres , on se f … de notre gueule, autrement dit ! bonne journee chere Françoise, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *