Les histoires d’A…

Les histoires d’amour finissent mal en général. Et je souris sardoniquement, oui c’est bien ça, mon sourire est sardonique.

Sardonique : qui traduit une expression de moquerie, une intention railleuse ou sarcastique, amère ou méchante. Je vous assure que ce n’est pas la méchanceté chez moi qui domine mais bien l’amertume (s’il faut mettre un mot sur mon état d’esprit car je me demande bien comment on peut se sortir de certaines situations inextricables).

Je retiens de cette chanson quelques phrases, celles-là même qui m’ont donné ce sourire sardonique dont je vous parlais au début :

Michel aimait Gérard
Et Gérard le lui rendait si bien
Qu’à la fin ça ne rendait rien
Evelyne toute sa vie attendit
Que le monsieur en gris lui sourit

Gilbert partit en voyage
Juste au moment de son mariage

Comprenne qui voudra ! À qui je pense ?

Ben à l’entourage de Monsieur Macron… et à Benalla car depuis quelques jours rien ne va plus pour Alexandre Benalla qui a dû annuler son mariage pour cause de garde à vue. La cérémonie était prévue ce samedi 21 juillet à 11h à la mairie d’Issy-les-Moulineaux mains elle n’a pas eu lieu, car l’ex-chargé de mission à l’Élysée est toujours entendu par les policiers. Alexandre devait s’unir à Myriam et la cérémonie civile devait se poursuivre par une soirée dans un restaurant du XVIe arrondissement de Paris. Des très proches d’Emmanuel Macron étaient attendus mais pas le couple présidentiel lui-même. Manu tout seul peut-être ?

———–

NDLR : Alexandre Benalla, le mignon (mignon est le nom donné, en France, à partir du XVe siècle, à un serviteur de confiance du prince)., est était logé quai Branly, dans une dépendance de l’Elysée, là où vivaient Anne et Mazarine Pingeot.

 

 

 

Share

3 réflexions au sujet de « Les histoires d’A… »

  1. je n’apprecie pas plus les histoires d’amour de Mr Macron, que celles de Mr Mitterand, Myriam devra attendre pour épouser un repris de justice, mais quoi c’était pourtant normal de tabasser des manifestants ! au fait pourquoi n’ont ils pas porté plainte ces manifestants, ils ont peur bien evidemment …nous en sommes là !
    bonne semaine chere Françoise, bisous et sourire sardonique !!

  2. je relie ton sourire sardonique au mot  » mignon  » dont l’ histoire nous montre que ce genre de serviteur avait bien des fonctions !
    Résumons : Nous avons un traitre sorti d’ on ne sait où qui a réussi l’ exploit d’ être à la tête de la France, qui n’ ignore pas qu’ il doit son poste au hasard, et qui n’ a confiance en personne !
    Alors il crée sa garde prétorienne, qui n’ a de compte à rendre à personne.
    Seulement voilà, on en est plus à l’ époque de mittou, aujourd’ hui, il y a les réseaux sociaux, ceux où on a pu lire que normalement une certaine brizitte aurait dû en passer par les tribunaux, pour sa liaison avec un garçon de 24 ans son cadet, où on a pu lire aussi, qu’ il avait un amant, et ce n’ est pas parce que l’ intéressé l’ a pris en se moquant que c’ est faux !
    Comment expliquer autrement les privilèges incroyables dont ce ben allah a pu bénéficier !

  3. Amusant qu’il logeait où se trouvaient, autrefois, les amours clandestines …
    Un signe ???????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *