Patrimoine

Patrimoine. Encore un truc qui me contrarie, ce loto du Patrimoine. Le gouvernement français, sous la houlette de l’animateur Stéphane Bern, vient de lancer une loterie pour restaurer une partie du patrimoine en péril. Le jeu, organisé en septembre 2018 devrait permettre à l’Etat de récolter entre quinze et vingt millions d’euros. Je vais vous dire ce que j’en pense mais vous pouvez bien sûr penser tout autre chose. Le but pour moi est de me soulager l’esprit,

Puisque « on » en est à proposer l’écriture inclusive, une nouvelle folie à laquelle certains s’opposent heureusement,  pourquoi n’écrit-on pas p.m.atrimoine ? Notre héritage culturel est constitué de notre patrimoine (ce qui vient des pères) mais aussi de notre matrimoine (ce qui vient des mères). Parler du Matrimoine, c’est valoriser enfin l’image des femmes, créatrices qui ont construit notre Histoire : les mères, maires, comédiennes, peintres, poètes, historiennes, scientifiques, écrivains… N’oublions pas que les actrices ne furent pas les bienvenues sur la scène des théâtres, leur apparition, entre le XVIe et le XVIIe siècles, suscita de vives polémiques. Quant aux « écrivaines » certaines signèrent d’un nom masculin ; ce fut sous le nom de son mari Willy qu’écrivait d’abord Colette (son nom de famille, car elle s’appelait Sidonie-Gabrielle Colette) et George Sand, de son véritable nom Amantine, Aurore, Lucille Dupin, fut la seule femme du XIXe siècle à pouvoir vivre de sa plume. Aujourd’hui tout va mieux pour les femmes auteurs.

Pourtant ce n’est pas ce qui me contrarie, ceci n’est qu’une question de vocabulaire ou de grammaire et ce n’est pas là que réside le problème, ce que je trouve choquant c’est qu’une fois de plus, le Gouvernement nous prend pour des gogos, avec Macron en tête. Mitterrand avait réussi à faire prendre en charge des pauvres par des moins pauvres avec les « Restos du cœur » et ça continue depuis trente-trois ans (hiver 1985) maintenant Macron veut faire financer la restauration des monuments par les citoyens.

Quels seront les premiers monuments bénéficiaires ? Voilà une carte :

À La Réunion, le domaine de Maison Rouge, à Saint-Louis, est le seul de l’Outre-Mer français lié à la culture du café, classé aux monuments historiques depuis le 5 mai 2004.

C’est bien de se préoccuper du patrimoine mais la manière dont les choses sont dites et faites est révoltant.

Savez-vous que pour 15 €  misés, seulement 1€50 ira au patrimoine ?

Savez-vous que les tickets vont être imprimés aux États-unis (USA) ?

Quelques précisions contrariantes :

Ou ira le reste des 15 € ? on a dit 1,50€ pour le patrimoine, 5,2% pour le buraliste soit 0,78€, une partie redistribuée sous forme de gains aux joueurs (70% environ, soit 10,50€, reste 2,22€ pour payer coût de fabrication  des tickets, leur d’acheminement vers les lieux de vente, un petit quelque chose à Stéphane Bern (qui ne doit pas être bénévole, mais je n’en sais rien) sans oublier la FDJ (la Française des jeux, qu’il est actuellement question de privatiser – partiellement – comme les autoroutes. La France prend en charge les dettes et les bénéfices disparaissent dans d’autres poches voir les dépenses liées à la SNCF, aux retraites d’EDF et des régimes particuliers sur les caisses du régime général de retraite de la Sécurité Sociale auxquelles les employés n’ont jamais cotisé…).  Je me souviens de 1,50€ pour le patrimoine et des sous « gaspillés » à côté.

Gaspillés quand on apprend que les tickets vont êtes fabriqués aux USA (un site ultra-sécurisé à Détroit)  avec des frais de transports et des droits de douane  (nous sommes citoyens d’un pays assez bête pour aller se faire taxer sur ses commandes d’imprimerie par un pays qui le surtaxe). N’avons-nous pas, en France, tout ce qu’il faut pour fabriquer et imprimer ces tickets ? (Je crois même que  c’est nous qui avons formé les Américains à ces techniques d’imprimerie.)

Mais pourquoi donc la FDJ fait-elle imprimer ses tickets pour sauver nos monuments à 6 500 km de Paris ? Tout simplement parce qu’aujourd’hui, aucune imprimerie de l’Hexagone n’est en mesure de fabriquer des tonnes de billets sécurisés. La totalité des 2 milliards de tickets s’écoulant chaque année dans notre pays sortent d’usines implantées de l’autre côté de l’Atlantique, au Canada et aux États-Unis. La FDJ a choisi (après appel d’offres) de travailler avec le géant américain Scientific Games et le canadien Pollard qui à deux seuls donnent naissance à plus de 90 % des tickets à gratter sur toute la planète et ce n’est pas d’hier. De 1989, date de la sortie des premiers tickets à gratter français, Cash,  au tout début des années 2000, deux sociétés françaises les imprimaient dans une usine dans le Puy-de-Dôme et une autre en Seine-Saint-Denis avant de mettre fin aux contrats pour des raisons de coûts de production (où est le soutien à l’industrie nationale ?) et de technologies plus avancées, de capacités de production plus grandes. Les presses françaises ont dû alors brutalement cesser de tourner. Est-ce bon pour l’économie française et la planète tous ces transports et ces monstres industriels, quasi monopoles (ils ne sont plus que deux) ?

Dans le registre des gaspillages (dépenses inconsidérées), le gouvernement « fait la manche » auprès de nous en créant de nouveaux jeux, il nous en fait des tonnes pour 15 à 20 millions pour le patrimoine et dépense en silence près d’un milliard pour l’AME  ( à sa création en 2000, 74 900 clandestins étaient concernés pour une dépense de 190 millions d’euros ; en 2018, les contribuables débourseront près de 900 millions pour plus de 300 000 bénéficiaires) sans compter les dettes des pays étrangers pour les dépenses de santé aux Hôpitaux de Paris et aux autres.

Et puis combien de hauts fonctionnaires nommés ou détachés dans les musées ?  Pourquoi ne fait-on pas réellement la chasse à tous les abus légaux dans lesquels se vautre sans vergogne la classe politique française : des retraites douillettes, des indemnités et salaires exorbitants, des exonérations diverses dont celles d’impôts, des avantages et des passe-droits en tous genres et autres petits arrangements entre amis ? On devrait pouvoir trouver facilement de quoi sauver le patrimoine et aider un certain nombre de Français qui souffrent  vraiment.

Malheureusement les choix faits en haut lieu tiennent rarement compte des réalités.

Share

4 réflexions au sujet de « Patrimoine »

  1. Je suis bien d’accord avec toi, surtout quand on voit le peu qui ira effectivement au patrimoine !
    Encore une belle magouille à la sauce macronesque …
    Bon dimanche, après un samedi ensoleillé, enfin !
    Mais il parait que ça ne va pas durer … Pluie dès cet après-midi.
    Gros bisoux, ma françoise

  2. Il n’ existe rien en France de vraiment gratuit, et l’ état tire de l’ argent de tout , via la Tva, les taxes et les impôts !
    à partir du moment où nous consommons, l’ état se sert.
    Nous sommes constamment sollicités pour  » donner  » mais ces dons sont amputés des salaires, des taxes, et ce n’ est qu’ une faible part qui arrive au final au destinataire.
    Je n’ apprécie pas que soit aidé un personnage qui se sent soudain la vocation de châtelain, et qui parfois, une fois le château restauré, n’ ouvre même pas ses portes au public.
    Quand je vois que Canal plus a raté les droits de diffusion des matchs de foot qui se montent à plus d’ un milliard, quand je vois les salaires des vedettes du sport ou de l’ audio-visuel, je me dis qu’ ce devrait être à eu de donner.
    Passe un bon dimanche Françoise
    Bisous

  3. Je dois encore passer trop tôt …
    Bon début de semaine, après des orages très violents et des pluies torrentielles, hier après-midi.
    Et il parait que ça va continuer !
    Bisoux, ma françoise

  4. …insensé ce que tu nous apprends , on fait imprimer à l’étranger, plus rien ne devrait nous surprendre de la part de ce Président, rouleau-compresseur et liquidateur ! faire restaurer les « chefs d’oeuvres » en péril par les joueurs de Loto, en voilà une idée géniale, au fait si je me souviens bien, la FDJ sera vendue au privé ?? comme les barrages et les aéroports, ou la SNCF ? comme le disait ma radio habituelle ce matin « Macron gagne sur tous les tableaux » !! bonne journée chère Françoise, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *