Les perles des impôts

Dois-je vous rappeler que, même si vous êtes phobique de l’administration, vous devez impérativement faire votre déclaration de revenus auprès du service des impôts chaque année si vous résidez en France. Vous pouvez le faire en ligne par internet ou sur formulaire papier. En 2018, la déclaration par internet est obligatoire si votre domicile est connecté à internet et que votre revenu fiscal de référence de 2016 est supérieur à 15 000 €. Vous disposez d’un délai supplémentaire si vous faites votre déclaration en ligne, par rapport à la déclaration papier : dernier jour pour les plus « chanceux » : mardi 5 juin 2018 à minuit. Si vous passez la date c’est 10% de majoration. Pff ! Certains bien placés qui « oublient volontairement »  sont moins punis. « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

Comme les impôts dépendent d’une administration, les réponses données aux contribuables  par les fonctionnaires qui y travaillent peuvent prêter à sourire ou même à rire. En voilà quelques exemples :

  • « Votre nom de famille doit obligatoirement commencer par les deux chiffres du département.«  Problèmes de formation initiale, de cervelle ou influence de la télévision ; « Des chiffres et des lettres » ?
  • Notre réponse affirmative est donc non » et même « Nous sommes obligés de vous répondre affirmativement par la négative » Drôle de contradiction ! Étourderie ou réflexion absconse ? (j’aime bien ce mot abscons : obscur, mystérieux, difficile à pénétrer).
  • « Notre but n’est pas, comme vous l’écrivez, de vous écraser comme une merde, mais de percevoir le montant exact de vos impôts.«  Pur et dur ! Rigoureux et inflexible.
  • De la même trempe, la même logique : « Ne pas avoir de revenus ne vous autorise pas à vous soustraire à l’impôt sur le revenu  » et on paie combien avec rien ?
  • Je partage la surprise de l’inspecteur des impôts qui répond cela : « Nous ne comprenons pas l’intérêt que vous avez à déclarer d’importants revenus que vous n’avez jamais perçus« . Ils ont l’habitude inverse en général : minimiser ses revenus et surtout ses avoirs : « Nous ne pouvons considérer comme une studette un appartement de 230 m2 « 
  • Les animaux domestiques ne sont pas des enfants à charge » même si ce sont des ânes ? Moi, je n’oublierai jamais l’hôtel de Sète (dans l’Hérault) qui acceptait les chiens mais pas les enfants.
  • Que de problèmes avec les gamins, de quoi devenir fou : « Les enfants que vous n’avez pas eu ne peuvent être pris en compte » et en prime « Merci de joindre une photocopie de vos enfants « . (Pourquoi pas en vrai, ça ferait des vacances aux parents et ça vous occuperait réellement.)
  • « Votre lettre de réclamation a été transmise par erreur à notre service réclamation. » Chercher l’erreur. Qui est donc responsable ? Après ça, je ne suis pas étonnée que les courriers n’arrivent pas e/ou n’obtiennent jamais de réponse.
  • « Sauf erreur de notre part, une erreur s’est glissée dans notre courrier du 22 mars dernier. » Enfin un qui se sentirait coupable et chercherait à se faire excuser ? Il fait beau rêver, non ?
  • « Nous préciser si le sexe de votre conjoint est aussi de nationalité française. » Curiosité malsaine. Pensée abscons ou abstruse ? Obligée de rire.
  • Que penser de cette réponse : « Nous n’agissons pas, comme vous le dites, « à la tête du client », ni en fonction de la race de son sexe « . Obsédés sexuels ?
  • « Votre profession n’étant pas référencée, merci de nous en trouver une autre. » Pas facile de satisfaire l’administration.
  • « Votre déclaration est illisible, bien que tapée à la machine. » Faudrait faire un effort pour pour apprendre à lire et à écrire, mais qui au juste ?
  • « Le nombre de vos employeurs ne peut pas être supérieur à 800.  » Ben oui, il n’y a que 24 heures par jour et que 365 jours par an alors quasi impossible à moins que… L’État est le pire des proxénètes, souvenez-vous que « en tant que travailleur indépendant, les prostituées paient l’impôt sur le revenu (régime des Bénéfices Non Commerciaux), A noter que la prostitution n’est pas interdite en France : c’est le racolage et le proxénétisme qui le sont. »  mais  on peut lire  aussi « Quant au proxénétisme, le fait qu’il constitue un délit est sans incidence sur son caractère imposable. Il est taxable dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) dans la mesure où il spécule sur le travail d’autrui. Le proxénète est par ailleurs redevable de la TVA sur l’ensemble des recettes encaissées par les personnes qui agissent sous sa dépendance. (Quel est le taux de TVA de la prostitution ? Je me demande si pour une pipe, c’est 5,5 ou 20% de TVA ? Si la prostituée avale, est-ce que ça devient de la restauration rapide,  dans ce cas c’est forcément 5,5%. Pour le reste du service : 20 % !
  • « Le tiers provisionnel n’est pas une suggestion de payer, mais un commandement« . Compris ? Ce sera bientôt fini. Dorénavant pompage instantané mensuel, on ne vous demandera plus rien, on se servira directement.
  • « Le tiers provisionnel représente donc bien 75% de l’ensemble. » Ouh la la ! Si 75% c’est égal à un tiers, combien fait le total ? 75 x 3 = 225 %. Spéciaux les calculs ! Spécieux !
  • Tout comme ce courrier : « Relisez bien votre déclaration : 1 500 € + 4 500 €  ne font pas 7 000 € comme vous l’indiquez mais plutôt 8 000 €. » Ben on comprend mieux pourquoi les impôts paraissent si élevés.
  • « Les chiffres que vous utilisez dans votre déclaration sont incompatibles avec les mathématiques « . Les chiffres des impôts le sont aussi, bien souvent.
  • « Les antiquités étaient trop neuves pour être récentes.  » Soupçons. Vous avez dit « bizarre » ? (Re)voir Louis Jouvet dans Drôle de Drame de Marcel Carné (dialogué par Jacques Prévert, 1937) – Moi, j’ai dit bizarre, bizarre, comme c’est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
  • « Par objets de grande valeur, on entend : bijoux, objets d’art ou de collection, meubles d’époque, vieux papiers.  » Ouh la la… Ça craint, je vais me faire taxer, je n’ai pas vidé le garage et le bureau et j’ai des stocks de vieux papiers : journaux, magazines, etc. Côté bijoux, objets d’art, collection, rien, nada, que dalle, à part des petites chouettes qui ne doivent pas valoir grand chose sauf sur le plan sentimental. (Qu’en feront mes héritiers une fois que je ne serai plus là ?)
  • « Les bureaux de Recette seront ouverts de 9h a 12h et de 14h a 16h, à l’exception des dimanches et jours fériés, du samedi après-midi et de l’après-midi du dernier jour ouvrable précédent le 26 de chacun des onze mois et du dernier jour ouvrable de décembre« . Prenez le temps de lire, prenez des notes et de l’aspirine éventuellement. Notez que l’année à la Recette des impôts n’a que onze mois mais vous, vous êtes bien imposés sur les douze. »
  • « Les guichets sont déclarés ouverts quand il y a quelqu’un derrière  » parce que les bureaux même ouverts peuvent être fermés (faute de personnel en nombre insuffisant ou pause-café trop longue ?)
  • « Merci de patienter au guichet 3, le guichet 3 étant fermé« . Là, j’avoue que la logique m’échappe totalement. Attente sans fin ? C’est pour l’éternité.
  • « Les initiales R.F. signifient Trésor Public  » Ah bon ? Surprenant !

Je termine avec ce joli « Quant aux frais de restauration, votre assiette est pleine« .

Qui a dit « Il vaut mieux prêter à sourire que donner à réfléchir.«  ?

Je me  le demande. Je sais que ce n’est pas une phrase de ma création car je ne suis pas d’accord : il faut prêter à sourire tout en donnant à réfléchir.

Share

2 réflexions au sujet de « Les perles des impôts »

  1. De belles perles, en effet, car on en voit plus souvent faites par les déclarants, mais je vois que « de l’autre côté » c’est pas mieux !
    Merci pour ce bon moment de sourire qui donne à réfléchir … 😉
    Bon mercredi, avec un temps mitigé …
    Bisoux, ma françoise

  2. le langage administratif est abscons, mais je vois qu’ il peut aussi être délirant !
    Mais aussi, est il normal d’ obliger à posséder un ordinateur, et pourquoi faire une déclaration, maintenant que l’ impôt est tiré à la source !
    Merci pour ces perles !
    Passe une bonne journée
    Bisous Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *