Râteaux

Jolis râteaux. Pas ceux du jardin, les autres, ceux de l’expression familière « se prendre un râteau » qui désigne l’échec d’une tentative de séduction 

Se prendre un râteau, c’est subir un échec et plus précisément, pour un dragueur, se faire éconduire plus ou moins élégamment. Ceci dit, après un râteau, le dragueur doit partir sinon c’est le harcèlement qui commence.

On peut trouver deux origines à cette expression récente qui date des années 1990. Les explications sont complémentaires : la première est basée sur l’image burlesque de celui qui marche sur les dents d’un râteau, ce qui amène le manche de l’outil à lui frapper la tête ; la deuxième vient simplement du verbe rater. Bien plus que pour un échec quelconque, l’expression est la plupart du temps utilisée lorsque quelqu’un aborde une autre personne qui lui plaît et se voit signifier un refus bien net.

La situation, à la fois ridicule et douloureuse, symbolise ce que l’on ressent lors d’un échec brutal mais réellement, si fortuitement vous  mettez le pied sur un râteau posé au sol, il y a  de fortes chances pour que le râteau ne bouge pas et que vos semelles et même vos pieds ressentent les cruelles morsures des dents dudit râteau.

Voilà quelques exemples de râteaux en drague :

Lui : – Vous, je vous ai déjà vue quelque part, non  ?

Elle : – Oui et c’est d’ailleurs pour ça que je n’y vais plus.

 ****************

 

Lui : – J’aimerais bien vous appeler, c’est quoi votre numéro de téléphone ?

Elle : – C’est dans l’annuaire !

Lui : – Mais je ne connais pas votre nom ?

Elle : – Dans l’annuaire aussi !

****************

 

Lui : – Je suis photographe et je cherchais justement un visage comme le vôtre !

Elle : – Je suis chirurgien esthétique et moi aussi je cherchais justement un visage comme le vôtre !

  ****************

 

Lui : – Salut ! On est pas sorti ensemble déjà une fois, ou deux ?

Elle : – C’est possible mais alors une fois seulement car je ne fais jamais deux fois la même connerie.

 ****************

 

Lui : – Comment avez-vous fait pour être si belle ?

Elle : – On a dû me donner votre part j’imagine !

 ****************

 

Lui : – Est-ce que vous sortiriez avec moi samedi prochain ?

Elle : – Désolée, impossible, j’ai prévu d’avoir une migraine ce week-end !

 ****************

 

Lui : – Je crois que je pourrais vous rendre très heureuse.

Elle : – Pourquoi ? Vous partez ?

  ****************

 

Lui : – Puis-je avoir votre nom ?

Elle : – Pourquoi ? Vous n’en avez pas un ?

 **************** 

 

Lui : – Ça vous dirait d’aller voir un film avec moi ?

Elle : – Non merci, je l’ai déjà vu !

 

 ****************

Lui : – Croyez-vous que c’est le destin qui nous a fait nous rencontrer

Elle : – Non, juste la poisse !

 ****************

 

 Lui : – Où étiez-vous durant toute ma vie ?

Elle : – Là où je serai certainement pour tout le reste de vos jours : dans vos rêves.

 

 ****************

Bonne journée avec le sourire même si elle est sans soleil.

Share

3 réflexions au sujet de « Râteaux »

  1. comme quoi, avant de se lancer, il faut une étude du marché !
    Pour ne pas se prendre un râteau, il faut tendre la perche, juste ce qu’ il faut pour se retirer le cas échéant !
    Le mieux est encore de laisser la demoiselle faire le premier pas !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

  2. bonjour chère Françoise ! superbe cette expression, je ne connaissais pas, il est vrai que je suis bien trop timide pour pratiquer ce genre d’approche !! très belles réparties … bonne semaine, je viens de rentrer au bercail, grosses bises

  3. J’avais raté cet article, passée trop tôt, sans doute …
    J’adore ces histoires de râteau, tellement bien trouvées !
    Biz, ma françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *