Catastrophe !

Un séisme peut être meurtrier. Les phénomènes climatiques (inondations, tempêtes ou vagues de froid ou épisodes de canicules) sont également à craindre. En France, les événements qui ont frappé le pays au cours des vingt dernières années ont fait le plus de 24 000 morts ; la canicule de 2003 a provoqué 15 000 morts, principalement des personnes âgées. Les événements d’origine naturelle posent régulièrement la question de la maîtrise de la nature par les Hommes. Cette question devrait amener à une plus grande humilité mais il n’en est malheureusement rien. 

Politiques et scientifiques pensent qu’avec des textes ils vont tout gérer pourtant on voit le résultat et il semble même que cet excès de précautions nous apporte encore plus de soucis et de drames que par le passé. Pourquoi cette idée aujourd’hui ?

Tout simplement parce que, en métropole, on parle de neige, d’avalanches, de crues, de tempêtes de vent et qu’à La Réunion, dans le sud de l’île en particulier, on a résisté comme on a pu contre un cyclone dont les pluies très intenses resteront dans les mémoires.

La rivière Langevin est actuellement en crue. On remercie Éric Mahé pour la photo !La rivière Langevin  en crue. Photo Éric Mahé.

À Saint-Leu, le 9 février 2018

Un petit trou sur la route…

La route de Cilaos a été coupée..

.

Catastrophe ? Même pas. Et pourtant il y a un moment que ça dure à La Réunion.

Au plus fort des pluies de Berguitta, le préfet de La Réunion n’a même pas pris la décision de passer en  alerte rouge au motif que les vents de Berguitta ne dépassaient pas la barrière des 150 km/h sur l’ensemble du département, c’est à dire le stade auquel l’alerte rouge est déclenchée. Des rafales à 110km/h sur certains secteurs du littoral et même 140 km/h sur les hauteurs ont été observées, mais le seuil des 150 km/h n’était pas atteint.

Lui, tranquille dans son bureau. Tous les gens qui ont un emploi dans le privé (heureusement les écoles étaient encore fermées pour les vacances) devaient se rendre à leur travail. Dans quelles conditions ?

Les routes impraticables et des maisons inondées et des enfants à faire garder. Une fois de plus, à La Réunion comme ailleurs, on a pu se rendre compte que les sphères dirigeantes sont déconnectées du monde réel.

Share

2 réflexions au sujet de « Catastrophe ! »

  1. C’est vrai que quand on parle des catastrophes, on oublie toujours la réunion …
    Biz, chère françoise

  2. L’ homme a pensé qu’ il pouvait canaliser la nature, oubliant que pour elle, le temps ne compte pas, et que peu à peu elle reprend ses droits !
    Les gouvernements ne voient dans le changement climatique que l’ occasion de se réunir, de festoyer, et de nous sortir quelques taxes de plus !
    Hier, un tremblement de terre en Vendée, 4,8, étonnant non ?
    J’ ai l’ impression que nous n’ avons encore rien vu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *