Bataclan

Aujourd’hui quand on dit « Bataclan », on ne pense qu’au 13 novembre 2015 et aux attentats de ce jour pourtant « bataclan » fut un mot simple, un nom commun sur lequel j’avais envie de revenir, moins noir que ces souvenirs d’une journée ou plutôt d’une soirée tragique. (Un couple de mes amis avait l’un de ses deux fils à l’intérieur du Bataclan. Ce garçon en est sorti sauf, physiquement. Sur le plan moral, c’est autre chose d’autant qu’il a perdu sa petite amie.)

Le Bataclan, salle de spectacle parisienne, s’appelait à l’origine Le Grand Café Chinois-Théâtre Ba-ta-clan, édifiée par l’architecte Charles Duval en 1864 et située 50, boulevard Voltaire dans le 11e arrondissement. Il a été le lieu d’un des attentats du 13 novembre 2015 revendiqués par l’organisation État islamique qui ont fait 130 morts et de 413 blessés hospitalisés, dont 99 en situation d’urgence absolue.

Le nom de la salle faisait référence à Ba-ta-clan, une opérette d’Offenbach mais avec l’abandon des traits d’union, son nom est revenu au mot original bataclan, évoquant un joyeux vacarme ou du remue-ménage. (Le remue-ménage  signifiant au figuré : agitation confuse, désordres liés à des événements politiques ou sociaux. Sûr qu’au Bataclan, il y a eu du remue-ménage ce soir-là.)

À l’origine du mot bataclan on trouverait une onomatopée, proche de pa-ta-tra, qui donne l’idée du bruit d’un ensemble d’être et/ou de choses en mouvement avec une idée de chute. Ainsi, on la retrouve interprétée de diverses manières selon les régions et cette variété montre que le mot est populaire, argotique. Le  bataclan, c’est donc soit :

  • un ensemble d’objets embarrassants ou de règles pesantes, équivalant de tintouin ou toutim,
  • Par extension : une cohue ; une  troupe qui embarrasse.
  • (VieilliVacarme, bruit gênant.
  • (Argotique et désuet) : outils, pour les ouvriers.
  • (Suisse et populaire) : bande, groupe d’amis.

Il existe des tas de synonymes pour bataclan selon le sens :

  1. Ensemble d’objets : attirail, barda, équipement, fatras, fourbi, fourniment, saint-frusquin, toutim,…
  2. Troupe : smala, tribu…
  3. Vacarme : tintouin, bastringue, bazar… Oserai-je le ramdam ? Synonyme aussi de barouf, boucan, chambard, potin, raffut. mais comme chacun sait que le sens du mot ramdam vient du fait que l’aspect le plus caractéristique du ramadan, aux yeux de nombreux non-musulmans, est l’intense et bruyante activité nocturne qui suit les journées de jeûne durant ce mois. On pourrait m’accuser de… quoi ? Aller avoir ce qui est politiquement correct de nos jours ; tout change si vite !

Après l’attaque du Bataclan, nous avons vécu près de deux ans sous l’état d’urgence (du 13 novembre 2015 au 31 octobre 2017). Depuis le 1 novembre 2017, c’est fini mais des mesures de sécurité ont été intégrées au droit commun par la loi antiterroriste ; parmi celles-ci se trouve notamment la création du Passenger Name Record, le fameux PNR, qui permet aux autorités d’accéder aux noms de tous les passagers de vols commerciaux en Europe. On trouve également un dispositif permettant d’enquêter sur les membres de la fonction publique susceptibles de s’être radicalisés.

Une petite restriction des libertés… Il y en a d’autres auxquelles on ne pense pas forcément mais en janvier 2016 cinq rapporteurs des Nations unies spécialisés dans les droits de l’Homme ont estimé que l’état d’urgence en vigueur en France ainsi que la loi sur la surveillance des communications électroniques « imposent des restrictions excessives et disproportionnées sur les libertés fondamentales ».

Alors V pour Vendetta fiction pure ? Anticipation ?

Share

3 réflexions au sujet de « Bataclan »

  1. Généralisons un peu jusqu’ à parler de l’ islam et de ceux qui prétendent en être les représentants !
    Et bien on peut dire que depuis le prophète, c’ est une série de guerres, de massacres, de mises en esclavages, et les turcs y ont joyeusement participé tout en niant tout aujourd’ hui !
    Les fondamentalistes rejettent tout le modernisme, tout en l’ utilisant, et je n’ en connais pas qui refusent les soins, même s’ ils y reçoivent le sang de mécréants bouffeurs de cochons !
    Qui aura le courage de dénoncer les non sens de cette religion /loi !
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  2. Les libertés se réduisent comme peau de chagrin pour les individus les plus honnêtes, quand aux truands et aux terroristes, les lois prévoient toujours des cas particuliers qui leurs permettent de circuler librement et d’agir en toute quiétude, il va y avoir bientôt plus de 1800 combattants de l’EI qui vont rentrer en France, parce qu’ils sont français et tant qu’ils n’auront pas tuer sur notre sol ils pourront aller librement et sans contrôle
    Amicalement
    Claude

  3. Je ne sais pas si tout ça a provoqué des restrictions excessives, mais ça n’a pas empêché d’autres attentats d’être commis …
    Comme toujours, on créé de nouvelles lois mais bien souvent inutiles ou très mal appliquées …
    Ce serait au peuple de réagir et de dénoncer ce qu’il voit ou entend !
    Mais on est bien trop frileux pour le faire, de peur de récidives, sans doute …
    Bonne fin de semaine, toujours en automne et je commence même à hiberner !
    Bisoux, ma très chère françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *