Bataclan

Aujourd’hui quand on dit « Bataclan », on ne pense qu’au 13 novembre 2015 et aux attentats de ce jour pourtant « bataclan » fut un mot simple, un nom commun sur lequel j’avais envie de revenir, moins noir que ces souvenirs d’une journée ou plutôt d’une soirée tragique. (Un couple de mes amis avait l’un de ses deux fils à l’intérieur du Bataclan. Ce garçon en est sorti sauf, physiquement. Sur le plan moral, c’est autre chose d’autant qu’il a perdu sa petite amie.) Lire la suite

Share