Carlos Gardel (3)

Pour clore le thème Carlos Gardel sur mon blog, je vous offre cette chanson : « Por una cabeza »… Quand le pianiste du spectacle auquel j’assistais a annoncé « Por una cabeza », je me demandais bien de quoi pouvait parler une chanson avec un titre pareil. Alors, j’ai écouté.


« Por una cabeza » soit « Pour une tête« , j’ai compris qu’il fallait sous-entendre « d’un cheval », juste pour une tête de cheval.

Dans cette chanson, un homme, un parieur sur des courses de chevaux, compare son addiction à son attirance pour les femmes (à moins, je suis naïve, que ce ne soit que pour l’une d’entre elles).

Voilà les derniers mots de la chanson  traduits en français :

« Mille fois j’ai juré de ne pas recommencer mais si son regard me touche au passage, ses lèvres de feu m’attireront encore.

Le turf, j’en ai marre, les paris, c’est fini. Les arrivées sur le fil, je veux plus voir ça mais si j’ai un tuyau, bien sûr, pour dimanche,  je l’jouerai gagnant, on peut compter sur moi ! »

On ne se sort pas facilement des problèmes.

Share

7 réflexions au sujet de « Carlos Gardel (3) »

  1. Pas facile de résister à ses passions, les paris, le jeu, les femmes, et même la danse en sont !
    Belle démonstration de tango !
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  2. Merci pour cette vidéo, quelle sensualité! et curieux parallèle entre l’amour et le turf, …le jeu de l’amour?

  3. merci et compliments chere Françoise pour ces beaux reportages sur Buenos Aires et l’éloge de Carlos Gardel , j’ai tout suivi, de magnifiques souvenirs ce voyage, je ne suis jamais allé par là, peut etre un jour ? j’espère que tu vas bien, amities et bises

  4. Fabuleuse video, où tout est dit dans les regards…
    Une question me taraude: mais qu’a-t-elle fait de son verre de champagne ? 😉
    Bises célestes
    ¸¸.•*¨*• ☆

  5. Bien décrite cette addiction au jeu ! c’est terrible pour ceux qui sont concernés et leur entourage.
    Quant à en faire un tango, c’est une autre histoire…
    Très bon week-end

  6. Super vidéo !
    Moi, je me bats, dans un premier temps, avec mon addiction à la clope …
    Je suis dans un état … lamentable, rien envie de faire …
    Bonne fin de semaine, aux odeurs printanières …
    Et des bisoux, chère françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *