Bonne année !

Bonne année ! Encore ? Oui, ce samedi 28 janvier, c’est le Nouvel An Chinois. À travers le monde, les communautés chinoises célèbrent l’événement avec tambours, trompettes, dragons et pétards.

Si vous êtes Parisien, rendez-vous dans le treizième arrondissement, le « quartier chinois ». Le troisième arrondissement fêtera également l’année du Coq avec un défilé qui partira de la place de la République à partir de 14 heures.

Le Singe de feu laisse la place au Coq de feu.

Faut-il voir un bon présage pour la France dont l’emblème est un coq ? Je l’espère. Même si comme le disait Coluche « c’est le seul animal qui chante les pieds dans la merde », il serait grand temps de sortir des temps difficiles. Pourquoi ne pouvons-nous pas faire d’autres choix qu’entre la peste et le choléra ? (C’est le cas dans de nombreux pays d’ailleurs. Que faut-il penser ? Le peuple aime-t-il se laisser enchainer ?)

Nouvelle parenthèse : savez-vous pourquoi et depuis quand le coq est l’emblème de la France ?

Suétone (un auteur latin) avait noté qu’en latin, coq et gaulois se disaient tous deux « gallus ». Au XII° siècle,  des ennemis de la France réutilisèrent l’image par dérision, faisant remarquer que les Français (tout particulièrement leur roi Philippe Auguste) étaient tout aussi orgueilleux que l’animal de basse-cour.  Durant tout le Moyen Âge, les ennemis de la France vont chercher à ridiculiser le Français en faisant apparaître le coq comme un fou et un sot, fuyant devant le léopard britannique et l’aigle impérial mais Charles VII, Louis XII et François I° vont adopter officiellement le coq comme emblème car c’était un animal vénéré chez les Anciens, consacré à Mercure chez les Romains, Hermès chez les Grecs, assimilé à Lug par les Celtes, patrons des chemins et des routes, messager des dieux, attribut d’Hélios et d’Apollon le « Brillant », et parce qu’il est fougueux et combatif, de Minerve (déesse des techniques de guerre) ainsi que de Mars (dieu de la guerre) ;  il est l’oiseau préféré de Léto, mère d’Apollon et d’Artémis…

Savez-vous aussi que :

  • le « coq hardi » chevauchant un lion était le thème favori des réalisateurs d’enseignes de restaurants et de bars ? N’en avez-vous jamais vu de ces « coqs hardis » ? (À Grenoble, il est au19, rue de Belgrade).
  • Henri IV fit émettre une médaille avec un coq, pour la naissance de Louis XIII ?
  • Louis XIV le respectait comme l’animal qui faisait lever le soleil ? (Le coq apparaît sur les chapiteaux de la galerie des glaces, sur les casques guerriers, sur les médailles.)
  • lors de la guerre d’indépendance des Etats Unis, les artistes américains allièrent, dans leurs œuvres, le coq et le serpent (américain) contre le léopard anglais ?
  • enfin et moins joli, le coq est lié au reniement de Saint-Pierre ? (Est-ce l’explication des coqs sur les clochers ?).

Revenons à l’année du Coq qui est une année pour faire des enfants car, d’après l’astrologie chinoise, les personnes nées sous le signe du Coq seraient intelligentes et travailleuses mais également des personnes sportives, loyales et dévouées. Ceci dit, les coqs sont bavards et orgueilleux mais l’astrologie chinoise comme l’occidentale est basée sur des superstitions dénuées de base scientifique.

Enfin, et ce n’est pas très rassurant : le trait le plus saillant des années du Coq est toujours une conjoncture économique difficile, tant sur le plan national et international que sur le plan individuel. Tout le monde sera réduit à calculer et à serrer sa ceinture.

Allez, bonne année quand même !

 

Share

2 réflexions sur « Bonne année ! »

  1. tout semble changer dans le monde et personne ne semble plus capable de prévoir, même à courte échéance.
    Le brexit, et Trump qui semble prendre le contrepied d’ obama.
    Qu’ en sera t’ il pour nous ?
    il est déjà ahurissant de voir hamon émerger des primaires !
    j’ ai vu quelque part que j’ était du signe du lapin.
    Plutôt que le  » yes we can » je préfèrerais le  » yes we do  »
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  2. J’ai eu peur, en lisant ton titre, que la zameur t’ait gagnée !
    Un bel et … bon animal, le coq.
    Je suis du dragon et du lion, chez nous.
    Merci pour ce bel article sur le coq, j’ai appris plein de chose … en espérant que l’année sera bonne pour tous les peuples.
    Bon week end, et quelques degrés en plus …
    Avec des bisoux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *