Gentillesse

Je n’aime ni les journées de quelque chose et encore moins les semaines, c’est bien trop long par contre je pense, je crois, j’espère qu’un jour nous serons capables d’être en permanence plus francs, plus honnêtes plus gentils… Je suis naïve ? Peut-être mais pour que le monde aille mieux il faut que chacun y mette du sien.

Voilà le message que j’ai lu et qui m’a fait démarrer un matin :

14650707_978141815630603_6243419259749897166_n

Mais au fait la gentillesse, qu’est-ce que c’est ?

La gentillesse, on lui consacre une journée, aujourd’hui. Ceux qui ont instauré ça voulaient sans doute se donner bonne conscience car on le sait bien les Humains sont égoïstes, à part nous. Combien réclament des marques de politesse alors qu’ils sont impolis ? Combien demandent de la gentillesse alors qu’ils sont incapables d’offrir un sourire ?

Bien sûr ce sont les autres qui sont méchants et égoïstes, pas eux. Avez-vous essayé de motiver des gens pour manifester leur mécontentement sur un projet de loi ou contre n’importe quelle décision inique ? La réponse est la même la plupart du temps : « Ça ne me concerne pas. » Vous avez beau leur expliquer qu’aujourd’hui ils ne sont pas touchés mais que bientôt ce sera eux, rien ne change, on ne veut pas « se mouiller ».

Je reviens à cette gentillesse mise à l’honneur aujourd’hui. À la télévision, ce matin j’ai entendu qu’être gentil c’était tenir une porte, faire un sourire, aider quelqu’un à traverser la rue. C’est bien. Ce sont de petits gestes qui ont souvent disparu. Pourquoi ? Nous sommes pressés et nous avons peur de l’autre. C’est tout.

Avez-vous tenté de sourire dans le métro parisien ? En face les réactions sont étranges. On détourne le regard ou on vous tourne la tête voire le dos ou mieux (pire ?) on vous demande ce qui ne va pas. Rares sont les personnes qui vous rendent votre sourire. Et pourtant ça ne coûte rien.

Être gentil, qu’est-ce que c’est ? Pour la plupart un gentil c’est celui qui dit toujours oui aux demandes qu’on lui fait or, à pour moi, être gentil ce n’est pas dire oui à tout, mais, au contraire, savoir s’affirmer face à l’autre tout en restant ouvert et bienveillant. Le sourire que l’on offre est souvent contagieux même quand on dit non.

Être gentil, ce n’est pas être naïf, ni se faire avoir. Je sais de quoi je parle mais j’ai mis longtemps avant de comprendre que de donner (même ce qu’on ne vous a pas demandé) est considéré comme de la bêtise par celui qui reçoit et profite.

La gentillesse, la générosité, la bienveillance et l’altruisme sont incontournables pour vivre heureux ensemble mais c’est encore une utopie car, pour le moment, on constate que ceux qui réussissent sont menteurs, cyniques et par dessus tout égoïstes. Je le répète : ce n’est jamais moi, c’est toujours l’autre qui agit mal. Pourtant si l’on réfléchit vraiment, sincèrement, seules l’entraide et la collaboration pourront nous sortir de la crise économique et sociétale.

Mais pour être véritablement gentil, je viens de comprendre qu’il faut

  • ÊTRE EN PREMIER LIEU GENTIL AVEC SOI-MÊME
  • et ne jamais ÊTRE EN ATTENTE D’UN RETOUR.
  • Être trop gentil c’est avoir un problème d’estime de soi.

Finalement il en faut peu pour être heureux : soit être idiot, soit réfléchir et comprendre les situations qui vous ont fait souffrir pour changer.

Une chanson pour finir, écoutée et ré-écoutée sur la route de la Finlande avec mes petits-enfants.

Share

2 réflexions sur « Gentillesse »

  1. Hé oui il en faut peu pour être heureux mais ne dit-on pas aussi « Trop bon, trop con » ?
    Je suis loin d’être toujours gentille mais j’essaie de ne blesser personne.
    En tous cas, je fais ce que je peux pour vivre en harmonie et prends souvent sur moi pour que cela reste ainsi. 😉
    Bonne fin de semaine, françoise
    Bisoux gelés.

  2. IL faut dire aussi que peu à peu, avec la dérive de notre société, la méfiance s’ est installée
    Remarque que la nature de l’ humain ne changeant pas vraiment, il faut se souvenir de l’ expression : gentil n’ a qu’ un oeil, ce qui résume bien ce qu’ il en est.
    Nous avons tous pu constater que la gentillesse n ‘apportait pas d’ amis, et ne nous enrichissait pas
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.