C’est dimanche

Comme la rentrée approche, je vais reprendre les histoires du dimanche avec une journée de retard. Aujourd’hui des histoires de couple. De quoi rire ou sourire. Je vous souhaite bonne lecture et bonne journée. 

*****

Un homme était dans le coma depuis un certain temps tandis que son épouse, dévouée, restait à son chevet jour et nuit. Un beau matin, l’homme reprit connaissance. Il fit signe à son épouse de s’approcher et lui chuchota : « Durant tous ces mauvais jours tu étais à mes côtés. Lorsque j’ai été licencié, tu étais là pour moi. Plus tard, lorsque mon entreprise a fait faillite, tu m’as soutenu. Lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée près de moi et lorsque, pour finir, j’ai eu des problèmes de santé, tu étais toujours encore à mes côtés. Tu sais quoi ? »

Les yeux de la femme s’emplirent de larmes d’émotion, « Quoi donc, mon chéri ? » chuchota-t-elle.

« Je crois que tu me portes la poisse ! », répondit le mari.

*****

« Ça fait déjà cinq ans qu’on est mariés et on n’est jamais parvenus à être d’accord sur quelque chose. »

La femme : « Tu as tort, ça fait six ans qu’on est mariés. »

*****

Après trente-cinq ans ans de mariage, une homme regarde sa femme et lui dit :  « Chérie, il y a trente-cinq ans, on avait un petit appartement, une vieille voiture, on dormait sur le canapé en regardant une petite télé en noir et blanc mais je dormais, à l’époque, avec une jeune blonde de vingt-cinq ans… Maintenant on a une maison à 500 000 €, une Mercedes à 90 000 €, un immense water bed, une télé couleur écran plat de 130 cm et je dors avec une vieille de soixante ans. »

Sa femme très vive d’esprit lui répond :  » Tu as juste à te trouver une jeune blonde de vingt-cinq ans, mon avocat fera en sorte que tu te retrouves dans un petit appartement, avec une vieille voiture et que tu dormes sur un canapé en regardant ta télé noir et blanc. »

Les femmes sont incroyables, elles guérissent vite un homme de sa crise de la soixantaine.

********

Quelle est la différence entre le courage et le culot pour un homme marié ?

Le courage, c’est de rentrer saoul au milieu de la nuit, de voir sa femme qui l’attend avec un balai en main et lui demander : « T’es encore en train de nettoyer ou tu t’envoles quelque part ? »

Le culot, c’est rentrer saoul au milieu de la nuit, entouré d’un nuage de parfum, du rouge à lèvres sur les vêtements, de voir sa femme qui l’attend avec un balai en main, lui taper sur les fesses et dire :  » T’énerve pas, c’est ton tour maintenant. »

*****

Un cadre d’entreprise B.C.B.G. remarque soudain que son collègue porte une boucle d’oreille. Le sachant très conservateur, il trouve ce changement surprenant et l’interroge : « Je ne savais pas que tu aimais les boucles d’oreilles ! »

« Ça va… N’en fais pas tout un plat, c’est juste une boucle d’oreille », lui répond l’homme, manifestement gêné.

« Ah tiens ! Et depuis quand tu la portes ? »

« Depuis que ma femme l’a trouvé dans notre lit. »

*********

Dans une ferme perdue au fin fond de la Creuse, habite un couple, Jules et Léontine. Un beau soir, une lumière apparait dans le ciel et un objet s’écrase dans un de leurs champs. Deux extra-terrestres sortent du véhicule accidenté et l’un des deux s’approche de Jules qui est totalement paniqué.

Celui qui semblait être le mâle dit alors : « Bonjour Terrien, nous voudrions bien faire l’amour avec des gens de votre planète. Nous vous proposons une nuit d’échangisme. Vous avec ma femme, moi avec la vôtre. »

Jules, hésitant, regarde sa femme qui semble être d’accord. Il accepte donc la proposition.

Une fois dans leur chambre respective, Léontine demanda d’abord au mâle extra-terrestre de montrer son zizi. Elle s’écria : « Mais c’est tout petit ! C’est bien trop fin, on dirait un spaghetti. »

L’extra-terrestre se tire alors l’oreille et son zizi prend de l’envergure, devient semblable à celui de Rocco Siffredi au mieux de sa forme. « Ouh ! Ouah ! Alors là c’est parfait ! », s’émeut Léontine.

Le lendemain matin, Léontine engage la conversation avec son mari : « Chéri !  Il faut que je te raconte… J’ai passé la plus belle nuit de ma vie. »

Jules, un peu perturbé répond : « Ben moi, moi j’ai rien compris, elle a passé toute la nuit à me tirer les oreilles. »

**********

Un homme raconte à ses potes : « Ma femme est infernale. Hier soir, j’ai voulu aborder une conversation philosophique avec elle et je lui ai dit qu’en aucun cas, je ne voulais vivre un jour dans un état végétatif, dépendant d’une machine et nourri de liquides. Alors elle s’est levée, elle a débranché la télé et elle a vidé ma bière dans l’évier ! »

*****
Un papy implore le ciel :

– Mon Dieu, épargnez les douleurs à ma femme, elle qui partage ma vie depuis pkus de cinquante ans. Si elle a mal aux dents, faites que ce soit moi qui ait mal. Si elle a la grippe, que la grippe tombe plutôt sur moi. Et si elle doit être veuve, faites que ce soit moi qui le soit ! »

*****

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Je reviens vite pour vous parler de FInlande et de Laponie.

Share

2 réflexions sur « C’est dimanche »

  1. Merci pour tous ces sourires !
    J’ aime beaucoup celle de l’ extra-terrestre !
    Passe une bonne journée Françoise
    bisous

  2. Lolll !
    J’aime bien quand ce sont les autres qui me font rire. 😉
    Bon mercredi, toujours au soleil.
    Vais en profiter pour faire une tit’ balade …
    Bisoux, françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *