Servir… se servir

La devise de l’ENA, école fondée par le Général De Gaulle pour démocratiser l’accès à la Fonction publique : « Servir sans s’asservir ». Il dira aux élèves de l’ENA, en 1959 : « Il fallait d’abord que ceux qui, aux premiers rangs, doivent servir l’État fussent une élite, une élite à tous les égards, une élite intellectuelle, une élite morale. »

« Servir sans s’asservir » … Aujourd’hui si le Général De Gaulle revenait, ne dirait-il pas aux élèves de l’ENA et à tous ceux qui en sont sortis diplômés, pour remettre les choses en ordre et la France sur une bonne voie qu’ils doivent « Servir sans se servir » ?

Tous les énarques que notre cher président a installés à de bons postes pensent à leurs intérêts personnels plutôt qu’aux nôtres et ne me semblent pas être une élite intellectuelle et encore moins une élite morale (la notion d’élite est rattachée à la confiance puisque c’est uniquement par elle que l’on peut tirer une autorité morale. Auriez-vous confiance en un médecin diplômé qui accumulerait les erreurs de diagnostic ?)

****************************************************

Voilà une partie de la Promotion Voltare (1980), extraite de Wikipédia :

 

Share

1 réflexion sur « Servir… se servir »

  1. Cette école n’ est plus que l’ apprentissage de la politique, et donc de la façon de se faire élire en promettant, et en oubliant une fois élu !
    Aucun politique ne devrait avoir le droit de diriger quoique ce soit avant d’ avoir fait ses armes sur le terrain !
    Les ministres ayant travaillé dans une entreprise sont plus que rares !
    Passe une bonne journé Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *