C’est dimanche (167)

Il me semble que le monde actuel est un monde de menteurs comme jamais il ne l’a été. Personne ne parait véritablement outré comme si c’était devenu normal de mentir en permanence. Mentir c’est déguiser sa pensée dans l’intention de tromper. Il parait que certains mensonges sont punis par la loi, comme l’usage de faux ou la fausse déclaration en justice. Ça, c’est ce qu’on nous fait croire : la vérité est autre. Allons, c’est dimanche, on va quand même essayer de rire  ou sourire des mensonges aujourd’hui.

*****

Cette première histoire, je crois vous l’avoir déjà racontée mais bon, vous me pardonnerez, j’espère.

Roger et son ami Marcel allaient skier régulièrement ensemble. Une année, après avoir roulé plusieurs heure dans une formidable tempête de neige, ils n’eurent d’autre choix que de s’arrêter près d’une petite ferme où ils demandèrent l’hospitalité à une charmante jeune femme. Elle leur ouvrit la porte et leur permit de passer la nuit chez elle.
– «Je réalise très bien qu’il fait vraiment très mauvais dehors», dit-elle,«mais je suis veuve depuis peu et je n’aimerais pas que les voisins médisent à mon sujet si je vous laisse passer la nuit ici ».
– « Soyez rassurée», dit Roger, «nous nous contenterons de dormir dans votre grange. Dès que le temps se sera amélioré ou dès qu’il fera jour, nous partirons immédiatement ».
La dame accepta et les deux amis se rendirent dans la grange où ils passèrent la nuit.

Le lendemain le temps s’était éclairci et Marcel et Roger continuèrent leur chemin. Ce fut un fantastique week-end sur les skis.

*Neuf mois plus tard*, Roger eut la surprise de recevoir une lettre d’un avocat. Il lui fallut un moment avant de réaliser qu’il s’agissait de l’avocat de la charmante jeune femme qu’ils avaient rencontrée durant leur week-end de ski.

Il se rendit chez son ami Marcel et lui demanda :
–  «Marcel, tu te rappelles cette charmante jeune veuve que nous avons rencontrée durant notre week-end de ski il y a un an, celle qui nous avait offert l’hospitalité et sa grange ?  »
–  «Oui », répondit Marcel.
–  «Euh, est-ce que cette nuit-là tu ne te serais pas levé pour aller lui rendre visite dans sa maison ? »
–  «Eh bien, euh, oui», dit Marcel, un peu gêné, « je dois avouer qu’en effet j’ai été la voir. »
–  «Et tu lui as donné mon nom à la place du tien ?  »
Le visage de Marcel était cramoisi lorsqu’il répondit :
–  «Euh, en effet, désolé, vieux, je crains que oui. Mais pourquoi me demandes-tu ça ? »
– « Elle vient de mourir et m’a tout légué. »

(Un mensonge non récompensé, ça fait du bien au moral, non ?)

*****

La nouvelle institutrice a envie d’inculquer des notions de psychologie à ses élèves.
Elle s’adresse à la classe en ces termes :
– « Que celui qui a l’impression d’être stupide par moment se lève ! »
Après une bonne dizaine de secondes, Toto se lève… de mauvaise grâce.
L’institutrice:
– « Alors comme ça Toto, tu penses que de temps en temps tu peux être stupide ? »
– « Non m’dame, mais ça me faisait de la peine de vous voir toute seule debout. »

*****

L’institutrice : – « Si je dis : j’étais belle c’est à l’imparfait et si je dis : je suis belle qu’est-ce que c’est Toto ? »
Toto :
– « C’est un mensonge Madame ! »

*****

Championne du mensonge organisé :83577847_o

*****

Une femme est au lit avec son amant lorsque le téléphone sonne. Elle décroche et entame une courte conversation, puis elle raccroche, se tourne vers son amant et lui dit :
– « C’était Gérard. Il m’a dit de ne pas m’inquiéter et de ne pas l’attendre ce soir car il joue aux cartes avec toi. »

*****

En constatant que son fils a cassé un vase de grande valeur, une avocate attrape le gamin, le cale en travers de ses genoux et s’apprête à lui administrer une belle fessée (et oui, même si c’est interdit par la loi).

Le garçon proteste avec vigueur :  » Et la présomption d’innocence ? Et la présomption d’innocence, tu l’as oubliée ? »

*****

Un homme rentre de son travail avec un robot détecteur de mensonge.
Son fils de douze ans rentre de l’école, après lui, avec deux heures.

– « Où étais-tu tout ce temps ? » demande le père.
– « J’étais à la bibliothèque pour préparer un devoir ! »

Le robot se dirige vers le fils et lui assène une claque…

Le père explique :
– « Mon fils, ce robot est un détecteur de mensonges ! Tu ferais mieux de dire la vérité… »
– « OK !… J’étais chez un copain et nous avons regardé un film : Les Dix Commandements de Cecyl B. DeMille. »

Et paf ! Le robot assène de nouveau une claque au fils…
– « Aïe ! Bah oui ! En fait, c’était un film porno… »

Le père :
– « J’ai honte de toi ! À ton âge, je ne mentais jamais à mes parents ! »

Et paf ! Le robot assène une baffe au père.

La mère se marre :
– « Décidément, c’est bien ton fils ! « 

Et paf ! Une baffe à la mère.

*****

Il y a trois sortes de mensonges : Le mensonge, le gros mensonge… et la statistique !

Les chiffres sont des innocents qui avouent n’importe quoi sous la torture. (Alfred Sauvy)

*****

Mentir, verbe qui n’existe pas chez les politiques parce que remplacé par « m’en tire ». Pas rassurant mais vrai. La situation peut-elle perdurer ?

Bon dimanche quand même.

Share

5 réflexions sur « C’est dimanche (167) »

  1. à force de mentir et de ne pas tenir, les politiques ont réussi à dégouter le peuple, dont la réponse est de plus en plus d’ abstention.
    C’ est dangereux, parce qu’ au final, ces messieurs sont élus avec de moins en moins de voix, donc de légitimité !
    Merci pour tes histoires qui au moins font rire !
    Bon dimanche Françoise
    Bisous

  2. Pour eux, les politiques ne mentent pas ! ils déguisent la vérité….nuances….
    Merci Françoise de nous faire rire dès le matin…. »C’est bon pour le moral » !

  3. ayant plusieurs Françoise dans mas contacts je demande si c’est toi qui m’a envoyé une carte de Toscane…si c’est le cas je t’en remercie…amicalement

  4. Bonsoir Françoise
    Toujours un plaisir le sourire du dimanche
    Tous les mensonges ne sont pas bons à révéler
    Bisous et douce soirée
    Frieda

  5. chère Françoise, merci pour le sourire du dimanche ! j’ai adoré la première et les mensonges en cascade de la famille ! bonne et heureuse semaine, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.