À peu près (2)

Comme il est préférable de rire de tout, voilà de quoi rire de l’à-peu-près. Quelques expressions transformées en citations appropriées ou « ils auraient pu le dire ». Je vous offrirai bientôt une sélection de mots et d’expressions tordus, déformés qui font appel à la culture (très) générale.

«Je suis paré»  disait Ambroise. On cite volontiers cette phrase modeste d’Ambroise Paré pour résumer sa philosophie : « Je le pansai, Dieu le guérit. »

« L’enfer, c’est les zoos», Brigitte Bardot en référence à la phrase de Jean Paul-Sartre : « L’enfer c’est les autres.« 

« L’homme est un animal doué d’oraison. » Bossuet

« La Terre est bleue comme une orange transgénique. » José Bové

« Tu ne pueras point. » Coco Chanel (Je suis une accro de la parfumerie. J’aime surtout l’odeur des roses anglaises. Savez-vous que jusqu’au milieu du XVIIIe siècle, en France, l’eau était considérée comme dangereuse ? On ignorait donc l’usage de l’eau, sauf pour le visage et les mains, on lui préférait la toilette sèche qui consistait en un essuyage avec de l’alcool ou du parfum. Le linge de corps, qu’on ne changeait pas, avait du reste cette fonction d’essuyage. La netteté se concentrait sur les parties visibles : on secouait de temps en temps les vêtements pour en ôter la poussière, mais col et poignets devaient être impeccables. Le parfum était le raffinement pour cacher les odeurs.)

« Ça colle ! » Chatterton

« Qui m’aime me cuise. » Capitaine Cook. J’espère qu’il a été apprécié à sa juste valeur par les habitants de la Baie de Kealakekua à Hawaï et non ceux des îles Sandwich, comme certains le racontent par erreur ou par goût de la rigolade. En carpaccio ?

« Tout le monde descend ! » Darwin. De qui ? Vaste programme !

« Rien de ce qui est inhumain ne m’est étranger. » Adolf  Hitler. Est-il nécessaire d’en rajouter ? Inhumain… Dépourvu de toute disposition à aimer, à aider d’autres hommes. On nous rabat les oreilles avec la solidarité mais c’est un moyen de soutirer toujours plus d’argent. La vraie solidarité, la vraie humanité ne se révèle que dans des circonstances exceptionnelles malheureusement tous les humains ne sont pas courageux et généreux, Il suffit de se souvenir de la lâcheté des Hommes face à quelques événements. Ces mots-là sont-ils en votre mémoire : 

Puis ils sont venus me chercher                                                                                         Et il ne restait plus personne pour protester.

Je les ai utilisés dans deux billets en juin 2011 « Ces braves pandores » et en mars 2011 : « Méfiez-vous de la liberté d’expression » (quand je n’avais qu’une seule lectrice et que je soignais davantage mes articles).

« Vous ne m’avez pas crue, vous m’aurez cuite. » Jeanne d’Arc qui, comme chacun le sait, s’est éteinte le 30 mai 1431, environ 2 heures après sa mort.

« Marie vaut bien une messe. » Joseph, en rappel des mots d’Henri IV : « Paris vaut bien une messe ». Ces mots ont été attribués à Henri IV lors de la conversion au catholicisme qui lui permit d’accéder enfin au trône de France auquel il prétendait depuis 1589. En effet, durant son règne et en l’absence d’héritier, le dernier Valois, Henri III, a choisi pour lui succéder Henri de Navarre, un Bourbon, prince de sang protestant, au détriment du Duc Henri de Guise, catholique chef de la Sainte Ligue et très aimé du peuple parisien.

« En fait, mets ce qu’il te plaît. » Christian Lacroix. Les dictons des mois : Mars, « Au jour de Sainte-Colette, commence à chanter l’alouette ». Avril : « En avril, ne te découvre pas d’un fil ». Mai  : « En mai, fais ce qu’il te plaît ».

« La place d’une femme est au foyer. » Landru, comme le prônent bon nombre de mâles actuellement qui méprisent les femmes or je pense que celles qui choisissent de se consacrer totalement à l’éducation des enfants (une tâche épuisante et sans contrepartie, mais particulièrement importante) devraient être mises sur un piédestal ; nous devrions les vénérer et les admirer, de la même manière que l’on admire les scientifiques et les héros de guerre. Qui a la plus grande importance dans une société évoluée ? On voit bien le rôle essentiel des femmes. Une femme au foyer n’est pas une femme sans travail. Sans emploi rémunéré, certes, mais un travail qui est bien mal considéré..

« Enchanté ! » Merlin

« La flamme est l’avenir de Rome. » Néron sur un air connu de Jean Ferrat « La femme est l’avenir de l’homme » d’après les mots de Louis Aragon (1897-1982), « Le fou d’Elsa » (1963) :  « L’avenir de l’homme, c’est la femme. Elle est la couleur de son âme.« 

 « Soyez bref ! » PépinPépin III, dit le Bref,  est le fils de Charles Martel et le père de Charlemagne.

«Le coup d’État, c’est moi.», Augusto Pinochet, en référence au roi Loth de  Kaamelott qui dit : « Non, c’est moi qui y suis pour quelque chose. Le coup d’Etat, c’est moi ! Le clan séparatiste, c’est moi ! Et d’une manière générale j’ai un lien plus ou moins direct avec tout ce qui se manigance de vicelard en Bretagne depuis ces trente dernières années, ça tout le monde le sait. Ce qu’on sait moins en revanche, c’est la raison qui me pousse à faire tout ça… « 

«L’ai-je bien descendu ?», François Ravaillac. Descendre non pas l’escalier mais le roi Henri IV, le Vert Galant ; en mai 1610, à Paris, rue de la Ferronnerie.

Ventre affamé n’a pas d’oreille gauche.  Vincent Van Gogh. En France, les affamés sont heureusement sans dent(s). Pas de bol ! Pauvres Français bientôt majoritairement sans dents et sans oreilles.

« Ça commence bien ! » a dit Dieu. Mais ça, c’était vraiment au tout début. Après, les Hommes ont fait bien des dégâts. Et ça n’est pas fini. Quand donc seront-ils enfin bons et raisonnables ?

La folie qui gagne du terrain. Je pense au suicide possible du pilote de l’A320 qui vient de s’écraser. Un accident est horrible mais un suicide qui ferait 149 morts collatérales… Je n’arrive pas à imaginer comment les parents des victimes peuvent s’en remettre. Et les parents de ce co-pilote ?

Share

2 réflexions sur « À peu près (2) »

  1. Des à peu près qui permettent quelques rappels historiques et réflexions philosophiques !
    J’ ai bien !
    Bonne journée François
    Bisous

  2. Tout le monde descend… l’homme du singe, j’en rigole… mais ce qui est certain c’est que le singe descend de l’arbre !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *