C’est dimanche (148)

C’est dimanche, le numéro 148 est une version un peu différente après la longue pause (deux mois tout juste). Je reviendrai dès que possible à mes « C’est dimanche » habituels.

Depuis que je la connais, mon amie Nadine est prête à tout pour me faire rire. Comme je suis bon public, je gobe tout ce qu’elle me raconte (ou presque). Ce matin après avoir reçu un mail d’elle, je suis allée chercher sur internet confirmation de ses dires. Je voulais être sûre qu’elle ne m’avait pas raconté n’importe quoi avant de faire suivre cette histoire pas très récente.

Continuer la lecture

Share