Natation synchronisée

J’ai une chanson dans la tête : « La natation synchronisée ». Pff ! C’est pénible… La natation synchronisée est un sport nautique, mélange de gymnastique, de danse et de natation. C’est une discipline très exigeante qui demande une très grande force cardio-respiratoire ainsi qu’une grande énergie musculaire.

Les athlètes doivent être souples, puissants, créatifs et endurants. Cette discipline demande de la concentration pour suivre le rythme musical, se déplacer et se repérer en trois dimensions dans l’eau. Sport proche de la danse dans lequel il faut faire preuve de grâce, d’élégance et de beauté.

(Ce sport devrait devenir mixte.)

Le terme de « natation synchronisée » serait apparu en 1934 à Chicago, lors de l’annonce de la performance d’une équipe de 60 nageuses, The Modern Mermaids, entrainées par Katherine Curtis. Les ballets aquatiques ont popularisé ce sport dans les années 1930, ainsi que des films hollywoodiens, en particulier « Le Bal des sirènes » de George Sidney tourné en 1944 avec Esther Williams.


En 1984, c’est la première apparition de ce sport aux Jeux olympiques à Los Angeles, États-Unis, pour les épreuves de solos et duos uniquement.

Une compétition de championnat se déroule en deux parties :

les figures imposées : les nageuses exécutent des éléments imposés, dans un ordre donné et harmonisés sur une musique.

le programme libre : les nageuses créent leur propre programme (ballet), sur une durée imposée.

Pendant l’exécution des programmes, il est interdit de toucher le fond de la piscine ou le bord du bassin. Les mouvements peuvent être effectués avec les jambes ou les bras, sous l’eau ou hors de l’eau. Il est possible de faire des « portés ». Toutes les nageuses doivent évoluer de façon synchronisée entre elles et avec la musique.

La tenue autorisée comporte un maillot de bain, noir pour les figures imposées et en accord avec le thème musical pour les programmes. Les maillots de bain doivent être d’une pièce, sans trop d’échancrure ni de décolleté. Les accessoires ne sont pas permis.

Les coiffes, uniquement pour les programmes, en harmonie avec les maillots, sont tenues par des pinces, autour d’un chignon, sur des cheveux gélatinés. Le maquillage doit être en harmonie avec les couleurs du maillot.

Surprises !

1 – le vernis à ongles n’est pas autorisé.

2 – les tatouages doivent être couverts.

Quant à la chanson qui me trotte dans la tête et dont je parlais au début de ce billet, la voilà : c’est « La natation synchronisée » de Vincent Delerm, à cause « des interclasses de hand/Et des interclasses de volley« , peut-être.

Regardez (c’est minimaliste et étonnant ; je souris…) et écoutez (j’aime bien. Pourquoi ? Allez savoir.)

Share

2 réflexions sur « Natation synchronisée »

  1. Un sport qui demande beaucoup d’efforts et de la grâce ce pourquoi il est l’apanage des femmes. Moi qui suis plus à l’aise sur l’eau que sous je suis admiratif.
    Bonne soirée !

  2. Tu me fais découvrir !
    Et j’ ai bien aimé, et la chanson, et le clip.
    Et maintenant c’ est moi qui l’ ai dans la tête… Merci Françoise ☺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *