C’est dimanche (128)

Coupe du monde de foot, au Brésil ou ailleurs, personnellement, je ne regarde pas, je n’en ai « rien à foot » mais ça occupe certains. Le problème est que, dans de nombreuses familles, les écrans de télévision sont monopolisés par les messieurs. Le foot sera donc le thème des histoires ce dimanche.

*****

Durant une émission  « Des  Chiffres et des lettres » sont opposés un Marseillais et un Parisien. Arrive la séquence « lettres », le présentateur donne la parole au Marseillais :
– consonne… D
Parisien :
– consonne… P
Marseillais :
– consonne… P
Marisien :
– consonne… G
Ils ne choisissent que des consonnes pour ne pas donner l’air d’avoir peur et de céder l’un devant l’autre. Ils tirent donc encore : D, C et S.

Passé le délai de réflexion, le présentateur demande ce qu’a trouvé le Parisien.
– » Rien ! » répond ce dernier.
Il s’adresse alors au Marseillais qui, lui,  annonce « sept lettres ».
Stupeur du présentateur et du candidat parisien.
Et le Marseillais s’écrit :
– P.S.G.C.D.P.D.

*****

Quatre Suisses se retrouvent sur une terrasse de café à Paris.
Le serveur demande : « Que puis-je vous servir ? »
Les Suisses : « On prendra quatre Coca light. »
Le serveur « : « Désolé, je n’en ai plus mais je pourrais au moins vous mettre quatre Zéro. »

*****

Une devinette : pourquoi les français ont-ils eu vraiment des raisons d’être fiers d’être champions du monde en 1998 ? 
– Parce que c’était bien la première fois qu’ils arrivaient à baiser les Brésiliens ailleurs qu’au Bois de Boulogne. 

*****

Perles du football et des footballeurs:

– J’aimerais bien jouer dans un club italien comme le FC Barcelone par exemple. Mark Draper (qui ne connait pas la géographie)

– Ayez l’indécence de ne pas me couper la parole ! Frédéric Dehu (qui manque de vocabulaire);

– Le Sporting a été crée en 1906. L’année prochaine, ça fera mille ans.  Marco Caneira (qui ne sait pas compter et n’a pas le sens de la mesure).

– Ça m’est égal de perdre tous les matchs si à la fin de la saison on est champions. Mark Viduka. (Y a pas de trucage dans ce cas-là ?)

– Il n’y a qu’une seule possibilité : gagner, perdre ou faire match nul. Franz Beckenbauer (Euh… ça fait pas trois possibilités ?)

– Je crois que Raymond Domenech est l’entraîneur le plus nul du football français depuis Louis XVI.  Eric Cantona (c’est pas faux mais ça nous a tous « mis la honte » à Knysna en 2012).

– Je ne suis pas superstitieux, ça porte malheur.  Raymond Domenech

– Cinquante-six cartons jaunes dont cinq rouges. Frédéric Jaillant (football, TF1)

– On a perdu car on n’a pas gagné. Ronaldo

– Nous les avons dominé 99% du temps. Ce sont les 3% restants qui nous ont coûté la victoire.   Ruud Gullit (Euh… 102%, c’est pas truqué le foot ?

– Il a été fauché comme un lapin en plein vol. – Thierry Rolland

– Un match de foot se joue avec trois arbitres, il y a donc trois fois plus de chances qu’il y ait des erreurs d’arbitrage.  Guy Roux

– J’avais une maison au bord de la mer. Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar. Je n’ai jamais vu la mer…  

– En 1969 j’ai arrêté les femmes et l’alcool : ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie. Georges Best (footballeur Irlandais)

– J’ai connu Miss Canada, puis Miss UK, puis Miss Monde… Ma vie, finalement, est assez monotone…  Franck Ribéry qui a ajouté, un autre jour. C’est vrai qu’on vient de jouer contre une équipe qui sont vraiment très forte ! (Ah la grammaire et les conjugaisons ! « Il fait attention pour qu’on a du peps. » q(Le subjonctif, plus compliqué mais il s’apprend normalement en primaire)

– On est des joueurs qu’on va vite avec le ballon. Il faut qu’on y va !  – William Gallas (EURO 2008)

– J’adore les avant matchs… Je sens toujours la naphtaline monter en moi.   Mario Jardel (Naphtaline, naphtaline, ça serait pas plutôt l’adrénaline ?

 – Il faut rendre César à César.   Patrice Evra

 – Ça remonte aux calanques grecques.  – Laurent Robert

– C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres.   Luis Fernandez

– Il ne faut pas brûler la peau de l’ours avant de l’avoir vendue. Abdeslam Ouaddou (footballeur du Stade Rennais)

– C’est le gâteau sur la cerise.  Jean Fernandez

– Ils vont chercher à enlever l’épine du pied qu’ils ont sur la tête !  Xavier Gravelaine (finale de la FA Cup)

***************      

Coup de boule de Zidane, coup de gueule d’Anelka, coup de main d’Henry,

Encore un peu de patience, bientôt ils sauront tous jouer avec les pieds !      

*****

Encore des soucis avec internet en plus du beau temps et de mes petits-enfants qui occupent bien mes journées.

Bonne nuit et à bientôt.                         

Share

4 réflexions au sujet de « C’est dimanche (128) »

  1. N’empêche que taper dans un ballon au lieu d’aller à l’école est bien mieux qu’un Loto ^^
    Faites de beaux rêves 🙂

  2. quelles vedettes !
    que veux tu, ils ont choisi les pieds !
    Mais je me demande si je gagnais des millions, si je m’ entrainerais encore !
    Bonne journée Françoise
    bisous

  3. Bonjour
    Oui, ce foot, c’est pas pour moi… je ne peux pas comprendre cet engouement, pour des mecs qui s’amusent avec un ballon et qui gagnent des fortunes…
    Sincèrement
    Jean

  4. Ne serait-ce que pour le salaire, je regrette de ne pas avoir exercé cette profession de « footeux (se) ! » Si j’aurais su »…. !
    Dommage que vocabulaire et grammaire ne soient pas aussi forts que leurs pieds !
    Bon courage avec vos petits-enfants.
    Je vous embrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *