Mauvais goût ?

Hier j’ai écrit « Je reviendrai dès demain sur la notion de mauvais goût. En ce moment, nous sommes servis ». Et comment ! Vous pouvez difficilement dire le contraire. Si dans certains cas, nous pouvons penser qu’il faut prendre l’affaire au « second degré », il est évident que dans la majorité des cas, c’est du premier degré et ça fait peur. Continuer la lecture

Share