Orchidées

Rien que pour faire des jaloux, des orchidées (dont certaines ont péri depuis la photo). C’est chez moi, à la Réunion. Il faut bien trouver quelques avantages à vivre près du tropique du Capricorne. Comment dire : sous le, sur le, au tropique ? On dit toujours sous les tropiques ; c’est un abus de langage, on ne peut être que proche d’un tropique à la fois : Cancer au Nord ou Capricorne au Sud.

Il faut la main verte et un je ne sais quoi de plus pour avoir des orchidées fleuries. Durant de nombreuses années, j’ai occis mes plantes, mais là, elles survivent et même refleurissent.

Mis à part ce cymbidium résistant et fleuri (merci Jacqueline), je ne connais guère les noms des orchidées. Je les admire et essaie de les soigner. C’est tout.

Avec le chat en prime ! Une ou un vanda !

Survie très limitée de celle-là. Snif !

En voilà une qui ne veut pas refleurir.

Encore une qui a eu une triste et rapide fin. Pourquoi ? Mystère de la nature !

*************

Et comme je vous le dis  le « Tropique du Capricorne » n’est pas loin. Nous sommes dans sa zone. En Australie, par contre, il est bien présent et on trouve des panneaux pour le signaler. En voilà un. D’autres viendront.

 

Share