Bractées colorées du jardin

La bougainvillée, appelée aussi, comme ici à la Réunion, le bougainvillier forme une clôture  agréable à regarder, colorée  et très efficace car épineuse. S’il y avait un parfum en plus, ce serait idéal.Les lianes, sous les Tropiques, se portent bien, jusqu’à en être envahissantes quelquefois. Nous sommes obligés de nous battre contre elles pour les discipliner. Aujourd’hui, je vous présente la « liane aurore ». Vue d’abord d’un peu loin, montant à l’assaut du manguier.puis de plus près, s’accrochant au kiosque.

Voilà le poinsettia, ou plutôt l’Euphorbia pulcherrima (si mes souvenirs sont bons, en latin : pulcher, c’est beau). C’est une espèce de plante arbustive originaire d’ Amérique Centrale, région dans laquelle elle peut atteindre 4 à 5 mètres de haut (comme à la Réunion, moi à 3 mètres et quelques, je taille). Son nom générique, Poinsettia, provient d’ailleurs de celui du premier ambassadeur des Etats-Unis au Mexique : Joël Roberts Poinsett. Elle est cultivée comme plante ornementale et fait pitié en métropole, dans ses petits pots , baptisée « Rose de noël » pour les fêtes de fin d’année .

Ce n’est pas une fleur mais, comme le bougainvillier, une bractée, ici rouge, mais elle existe dans une version blanche.Pour rester dans les tons de rouge puisque c’est la couleur dominante dans mon jardin, une fleur d’hibiscus.L’hibiscus toujours dans une version « multiple ». Les couleurs varient aussi : rose, orange, jaune, rouge…

Une fleur dont je ne connais pas le nom. Il y a plusieurs inconnus dans le jardin…Un pot de fleurs bleues un peu mauves. Une bouture qui a bien profité. Son nom ? Je ne sais pas.

Pour finir, une orchidée : un cymbidium rose, offert par une amie il y a quelques années, il semble se plaire en ma compagnie puisque chaque année, il refleurit.


Je ne suis pas aussi chanceuse avec les autres orchidées, encore que cette année… Le ciel veille sur mes plantes et sans aucun doute sur moi.

Share